Facebook Ads : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Facebook Ads

Business Manager, l’outil de Facebook qui facilite la gestion et l’analyse des campagnes publicitaires sur le réseau social, met en place des améliorations tout au long de l’année afin de rendre la tâche plus simple aux entreprises. Hier, Facebook a annoncé une nouvelle interface pour son Business Manager. Depuis mardi, certains utilisateurs ont pu remarqué quelques changements, comme la structure des campagnes et de la recherche sur l’interface. Un nouveau design, plus sobre, avec un look and feel plus moderne sera déployé progressivement. Le design et l’aspect visuel du Business Manager rendront l’utilisation de l’outil plus agréable et plus intuitive. La disposition des éléments sur l’écran de l’utilisateur sera pensée, notamment l’espace supérieur de l’interface, qui n’est pas optimisée, surtout pour les utilisateurs qui travaillent sur de petits écrans. Les améliorations prévues permettront aux utilisateurs d’avoir une navigation plus fluide sur l’interface, et offriront une expérience de gestion plus optimisée.…

Facebook poursuit ses efforts. Quelques jours après avoir limité le ciblage publicitaire sur son outil Ads, le géant des réseaux sociaux lance une sorte de bibliothèque géante qui comporte l’historique de toutes les publicités effectuées sur Facebook, pour plus de transparence. Concrètement, si cela vous intéresse de savoir ce que votre marque préférée a dépensé au cours de l’année dans des publicités Facebook, vous pourrez le faire. Vous pourrez aussi connaître les critères de ciblage que font les marques, et même aller jeter un coup d’œil aux publicités faites par Donald Trump, si ça vous dit. Facebook tient sa promesse. Il avait dit qu’il ferait tout pour rendre sa plateforme plus transparente. Cela devait forcément passer par une amélioration de son outil Ads. Cette annonce est la preuve qu’il tient au moins l’un de ses engagements. Cette nouvelle bibliothèque permet à n’importe qui d’aller s’intéresser aux publicités faites par une…

Le magazine TechCrunch a présenté une nouveauté de taille dans le système d’annonce de Facebook. En effet, bientôt, les annonceurs qui utilisent une base de données client avec leurs coordonnées, dans le but de les cibler sur le réseau social, se verront appliquer quelques détails lorsque l’utilisateur cliquera sur « pourquoi est-ce que je vois ça ? ». Cette nouveauté suit un grand chamboulement dans la gestion publicitaire de Facebook. Dans les semaines et les mois qui ont suivi le scandale Cambridge Analytica, le réseau social a imposé plus de transparence, et plus de mesures sur l’utilisation des données dans un cadre promotionnel. Auparavant, il était possible d’utiliser une base de données sans même devoir prouver que l’on avait le consentement. Ce n’est plus le cas depuis juin. À présent, à partir du 28 février, les utilisateurs pourront découvrir quel « partenaire » a transmis leurs informations, ou si elles…

C’est officiel, le géant des réseaux sociaux a confirmé qu’il utilisait les numéros de téléphone que les internautes lui fournissent, logiquement à des fins de sécurité, pour les cibler avec des annonces publicitaires. Facebook met en avant une expérience davantage « personnalisée » grâce à ce ciblage, mais personne n’est dupe. Dans un communiqué de presse adressé à TechCrunch, Facebook dit cela : « nous savons parfaitement comment nous utilisons les informations que nous recueillons. Cela vaut aussi pour les informations de contact, comme le numéro de téléphone, que les utilisateurs téléchargent ou ajoutent à leurs propres comptes. Tout le monde sait comment supprimer les informations de contact téléchargées, non ? » Cette confession de Facebook est liée un rapport de Gizmodo, qui a publié hier un article sur le travail de recherche effectué par des universitaires. Ils ont mené une étude dans laquelle ils déclarent pouvoir utiliser des informations personnelles non fournies par des particuliers, pour…

Facebook a annoncé sur son site le lancement d’un nouveau format publicitaire : les Playable Ads. Un format interactif qui permet aux éditeurs de jeux de laisser les utilisateurs tester leurs créations. Facebook et le gaming L’air de rien, les jeux vidéo occupent une place de plus en plus importante sur le réseau social Facebook, et sur Messenger. Depuis toujours, il est possible de jouer à de nombreux jeux depuis la plateforme, le plus connu étant certainement Candy Crush. Tout était assez anarchique dans l’organisation, jusqu’à décembre 2016 où Facebook a lancé les Instant Games. Un format de jeu natif qui s’intègre directement à Messenger, ou dans le News Feed. Quelques mois plus tard, les développeurs ont pu accéder à un service de monétisation, leur permettant de tirer un revenu de leurs créations, tout en laissant Facebook étendre son réseau publicitaire. Aujourd’hui, ces Instant Games offrent une solution de live…

Longtemps, Facebook a dit qu’il ne placerait pas de publicités vidéo en pre-roll sur ses contenus. Pourtant, le réseau social a commencé diffuser ce format sur certaines publications. Les publicités pre-roll sont des annonces qui sont affichées avant que vous regardiez une vidéo. C’est un format très utilisé sur YouTube ou d’autres plateformes. Sur Facebook, un format de publicités sur les vidéos existe depuis quelque temps déjà, mais la mécanique fait qu’il s’affiche au bout de quelques secondes (mid-roll). Rassurez-vous, toutes les vidéos que vous voyez dans votre fil d’actualité ne vont pas afficher de publicités à tour de bras. Ce format de pre-roll est destiné à la plateforme Watch lancée par Facebook au mois d’août. Watch héberge des séries de vidéos et des émissions. Pour l’instant ce service est opérationnel aux États-Unis, mais ne devrait pas arriver en France de si tôt. Jusqu’ici les annonceurs proposaient des formats ‘mid-roll’.…

EDIT – 01/03/2018 : Facebook vient officiellement de mettre à jour l’outil pour créer des campagnes publicitaires ! Cela peut sembler anecdotique, mais la création de publicité pour Facebook est l’étape cruciale pour son chiffre d’affaires. En effet si cela s’avère compliqué pour un annonceur débutant, l’abandon est rapide. Si les résultats ne sont pas là à cause d’erreurs d’ajustement, l’abandon sera quasiment définitif. C’est pourquoi la régie publicitaire de la plateforme a tout intérêt à rendre la création et gestion de Facebook Ads claire et limpide quel que soit le profil de l’annonceur. Justement, le réseau social en a pris conscience. Nous recherchons toujours des façons de rendre la publicité sur Facebook plus facile pour les entreprises, c’est pourquoi nous combinons les puissantes fonctionnalités de création et d’édition d’annonces de Power Editor avec la facilité d’utilisation et la familiarité des annonceurs dans Ads Manager, dans un seul outil. -…

Send this to a friend