À Facebook, l’arrivée de l’App Tracking Transparency (ATT) d’Apple a été une sérieuse source d’inquiétude. Le service d’Apple propose à ses usagers d’échapper au ciblage publicitaire, la principale source de revenus du réseau social. Parmi les réactions de Facebook un communiqué publié le 20 octobre. Il présente les mises à jour et changements opérés pour continuer à aider les spécialistes marketing à optimiser leurs campagnes avec les informations disponibles.

L’Aggregated Event Measurement, la parade face à l’App Tracking Transparency

Dans le texte le réseau social s’adresse directement aux entreprises, promettant son assistance intéressée pour « naviguer dans les changements de l'écosystème publicitaire ». Si Facebook promet des outils accessibles et adaptés « aux entreprises de toute taille », même si les changements annoncés le 20 octobre seront surtout utiles aux grandes marques, avec des budgets publicitaires conséquents.

Ils concernent en particulier « l’Aggregated Event Measurement », un protocole pour mesurer les événements web des utilisateurs d’iOS 14. Parmi les mises à jour, celle du reporting des campagnes, pour déterminer plus finement les publicités responsables des conversions.

Il permettra de savoir quel type d’utilisateurs peut voir une publicité qui aboutira à une conversion, même ultérieure, sans cliquer directement sur la publicité. Il permet d’avoir plus de contexte sur l’action de l’utilisateur en fonction de son exposition à la publicité sur un temps long. Une évolution particulièrement intéressante pour le commerce électronique et la vente au détail selon Facebook.

Le réseau social va également étendre le champ d’application de l’Aggregated Event Measurement pour tenir compte des conversions de toutes les pages web associées à l’annonceur. Cela pourra permettre, par exemple, d’obtenir des rapports sur ses campagnes mêmes si la publicité renvoie vers un site qui n’est pas détenu par l’annonceur, mais par exemple vers une marketplace.

L’Aggregated Event Measurement pour application doit également être déployé dans le monde. Les marques pourront utiliser l’option pour optimiser ses campagnes visant à rediriger les utilisateurs vers les applications.

Un nouveau service est également annoncé : Private Lift. Il mesurera les performances des campagnes publicitaires grâce à des données agrégées. L’annonceur aura ainsi le résultat de ses campagnes sans enfreindre les nouvelles règles de confidentialités d’Apple.

Facebook s’adapte à la nouvelle réalité du marché publicitaire

En résumé, Facebook mobilise toutes les données à sa disposition à destination des annonceurs. Même avec l’App Tracking Transparency activé par l’utilisateur il est possible de récupérer des informations à partir d’autres sources d’attribution. Grâce aux données agrégées, il promet une vision plus large à ses clients pour leur offrir une capacité de ciblage et d’optimisation des campagnes publicitaires.

Facebook défend son business avec ces changements. Le réseau social montre que même limité il reste propriétaires d’informations générales qui permettront aux annonceurs d’obtenir des résultats. La performance de ces outils sera indispensable à démontrer aux annonceurs pour les élargir dans le futur à Android : Google réfléchit également à la fin des cookies tiers.