cryptomonnaie : toute l'actualité sur siecledigital.fr

cryptomonnaie

Comme annoncé, Facebook a présenté sa cryptomonnaie le 18 juin 2019. Voilà donc arrivée la Libra. Ce lancement retentit partout sur la toile, tant la nouvelle est importante : un GAFA lance sa propre monnaie. Et avec des partenaires de taille, s’il vous plaît. Qu’est-ce que la Libra ? La Libra est une cryptomonnaie, à l’instar du Bitcoin ou de l’Ether, à la seule différence qu’elle est lancée par une des plus grandes entreprises du monde, avec de solides partenaires. Puisque c’est une cryptomonnaie, elle repose sur une blockchain, ce qui signifie qu’elle est fiable, dans le sens le plus strict du terme. Son lancement est prévu pour l’année prochaine, aux alentours de juin, probablement pour le F8 2020. Basée sur le statut d’association, elle a été conçue afin d’être accessible à tous les citoyens du monde, où qu’ils soient. Ainsi, des personnes basées en Afrique, ou en Amérique du…

La capacité du réseau social à se diversifier n’a sans doute pas fini de nous étonner. Après un F8 riche en nouveautés, la firme de Palo Alto continue sur sa lancée et finalise son arrivée sur le marché des devises virtuelles. Le but ? Proposer un service de paiement dématérialisé dans douze pays du monde dès début 2020. De quoi faire passer la future application de rencontre et ses autres chantiers un peu au second plan. Des démarches déjà bien avancées GlobalCoin. C’est le nom donné au projet par Facebook. Il est dans les clous depuis un moment déjà, mais les choses s’accélèrent en ce moment. Mark Zuckerberg est à la recherche d’expertises avant de lancer la phase de test de la monnaie virtuelle en interne cet été. Le CEO a déjà rencontré Mark Carney, le gouverneur de la banque d’Angleterre, pour en discuter. Des responsables du Trésor américain ont aussi…

On sait désormais qu’écologiquement, le Bitcoin n’est pas la monnaie du futur. Pourtant, le cours de cette cryptomonnaie a atteint son plus haut niveau depuis près de cinq mois. Si le Bitcoin peut se targuer de repasser la barre des 5 000 $ (4 450€), c’est certainement grâce à une commande majeure passée par un acheteur anonyme. D’après les analystes, cet achat aurait déclenché une frénésie et un gain de confiance chez d’autres acheteurs. Voilà qui devrait ravir tous les heureux propriétaires de la monnaie virtuelle. Avec Bitcoin, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Souvenez-vous, fin 2017, le bitcoin faisait un bond historique. Sa valeur était proche des 17 000 $ (15 120 €). Depuis, les prix se sont effondrés. Les petites cryptomonnaies ont fait leur apparition et ont rebattu les cartes sur le marché. Le Bitcoin est avant tout basé sur un socle technologique susceptible de complètement…

D’après plusieurs sources, Facebook travaillerait sur une cryptomonnaie qui permettrait aux utilisateurs de WhatsApp de transférer de l’argent sur l’application, comme le rapporte Bloomberg. Les premiers tests devraient avoir lieu  en Inde. Il y a plusieurs mois, l’entreprise avait tout comme Twitter interdit les publicités sur les cryptomonnaies. En mai, la rumeur sur une potentielle cryptomonnaie propre à Facebook circulait déjà. L’objectif supposé de cette dernière était de pouvoir payer directement à travers le réseau social. À l’heure actuelle, Facebook travaillerait sur un stablecoin, littéralement une cryptomonnaie stable. La monnaie sera ainsi indéxée sur le dollar américain et considérée comme plus stable. Le choix de l’Inde n’est pas anodin pour l’entreprise. Il y aurait plus de 200 millions d’utilisateurs de WhatsApp. On ne sait pas quand les tests pourraient débuter, mais les personnes proches du dossier explique que pour le moment la société se concentre sur la stratégie. L’annonce n’est…

Comment se porte le marché des cryptomonnaies ? Il ne va pas si bien. Enfin, peut-être ne s’agit-il que d’une passe avant une remontée spectaculaire comme certains observateurs le prédisent ? Quelques uns d’entre eux imaginent que le Bitcoin pourrait atteindre les 100 000$ dans les prochains mois. Comme le dit très justement TechCrunch, c’est le moment où jamais de prendre une petite dose d’informations sur les cryptomonnaies, juste avant les fêtes, vous serez prêts pour tout expliquer à votre grand oncle qui hésite toujours autant à investir dans le Bitcoin. On en a tous autour de nous n’est-ce pas ? Vous pourrez aussi parler de cette ferme qui a vu le jour en Arménie. Des personnes nous questionnant sur les cryptomonnaies, pas uniquement pour investir mais ne serait-ce que pour comprendre comment cela fonctionne. Il faut avouer que ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple à…

La blockchain dans le secteur financier n’est désormais plus marginale et plusieurs projets sont en cours à travers le monde, que ce soit dans le domaine des paiements interbancaires, des solutions de marché des capitaux ou de la certification et de la gestion des documents. Ce marché devrait d’ailleurs croître de 79,6% dans les années à venir, passant de 411 millions d’euros en 2017 à environ 7,6 milliards d’euros en 2022. C’est également la technologie principale qui permet l’échange de cryptomonnaies comme les bitcoins. Cette monnaie virtuelle est devenue très populaire mais sa régulation et son utilisation restent un défi majeur. A titre indicatif, le positionnement de la Banque de France sur ce sujet est très clair puisqu’elle recommande à tous de ne pas spéculer dessus ou alors c’est aux risques et périls des potentiels spéculateurs. Pour bien marquer sa distance avec le sujet, la Banque de France préfère d’ailleurs…

Selon un communiqué diffusé le 9 août, la Banque Mondiale sera la première institution internationale à utiliser la blockchain afin d’emprunter de l’argent sur les marchés financiers. La blockchain, ou chaîne de blocs, est connue pour être une technologie sur laquelle repose le bitcoin ou les autres crypto-monnaies. Elle permet de faciliter ou garder une trace de toutes les transactions financières. Son procédé de cryptage est, en théorie, impossible à falsifier. Il permettrait également une protection totale des identités.  Le « bond-i » La Banque Mondiale a demandé à la Commonwealth Bank of Australia d’utiliser cette technologique afin de concevoir de bout en bout un emprunt via l’émission d’obligations. L’obligation sera nommée bond-i, un jeu de mots entre « bond » pour obligation et Bondi, pour l’une des plus belles plages de Sydney. Selon Les Echos, l’infrastructure permettant les échanges de cette obligation sera située à Washington, sur un cloud géré par Microsoft. Selon…

Send this to a friend