Trump : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Trump

Depuis peu, le prédisent américain est persuadé que Google collabore avec le gouvernement chinois. Dans un récent tweet, Donald Trump laisse entendre qu’il entamera prochainement l’ouverture d’une grande enquête pour déterminer dans quelle mesure l’entreprise américaine a pu travailler avec la Chine. Peter Thiel : l’homme qui chuchote à l’oreille de Trump Trump cite Peter Thiel. Cet homme d’affaire américain, à l’origine de PayPal, s’est confié à Fox News et affirme que Google aurait pu trahir le gouvernement américain. Ce sont les dires de Thiel qui ont alerté Donald Trump, qui assure que son gouvernement jettera un coup d’œil, pour s’assurer que Google ne fasse pas faux bond. Pour Peter Thiel le FBI et la CIA auraient tout intérêt à ouvrir une enquête sur Google. Ce dernier précise que l’entreprise est engagé dans une relation de long terme avec l’armée chinoise. Aussitôt, Riva Sciuto, porte-parole de Google, a déclaré que :…

Les règles de Twitter sont très claires, il est interdit de « menacer par la violence un individu, ou un groupe d’individus ». Ainsi, lorsque Donald Trump a tweeté qu’il avait en sa possession un bouton nucléaire bien plus gros que celui de Kim Jong Un, les utilisateurs de Twitter se sont emballés en exigeant la suppression de ces messages. Pourtant, le réseau social n’a pas réagi, et a même ajouté que les dirigeants mondiaux peuvent être dispensés des règles mises en place. Après cette annonce, les activistes ont, bien entendu, continué de mettre la pression au réseau social, qui vient finalement d’annoncer sa nouvelle politique afin de gérer au mieux ce genre de cas de figure. Les mêmes règles pour tous ! Sur son blog, Twitter a publié jeudi un article qui explique ces changements de règles. On peut lire : « Dans le passé, nous avons permis à…

Dans son rapport du premier trimestre 2019, Twitter voit augmenter son nombre d’utilisateurs « monétisables » de 11,6%. Le réseau social en compte 134 millions lors des trois derniers mois, contre 120 millions l’an dernier. Twitter se rassure avec ce chiffre, alors que son nombre d’utilisateurs actifs par mois est en baisse, 330 millions contre 336 millions l’année dernière à la même époque. Jack Dorsey, le CEO du groupe, se félicite de cette performance alors qu’il lutte activement contre les abus présents sur le réseau. « Nous réduisons le fardeau imposé aux victimes et tentons de prendre, lorsqu’il est possible de le faire, des mesures avant que ces abus ne soient rapportés » précise-t-il. Twitter ne devrait pas tarder à proposer de nouvelles fonctionnalités. Récemment, le réseau social dévoilait son application de test Twttr, ouverte pour quelques privilégiés. Quelques mois après son lancement, ses utilisateurs disent préférer Twttr à Twitter.…

Lors d’une réunion du Conseil Consultatif Américain sur la politique de la main d’oeuvre, le 45e président des États-Unis a appelé très clairement Tim Cook : Tim Apple. Tim Cook l’actuel CEO de Apple est mondialement connu, même s’il existe encore de nombreuses personnes complètement désintéressées de la tech. Dès lors que vous êtes acteur majeur dans le domaine, voire le président des États-Unis, il est important connaître le nom du CEO d’une des plus grandes sociétés au monde lorsque vous rentrez en interaction avec lui. Il semblerait que ce ne soit pas le cas pour Donald Trump. Trump just called Apple CEO Tim Cook “Tim Apple” pic.twitter.com/gTHHtjWvc9— Sean O'Kane (@sokane1) 6 mars 2019 Les personnes présentes à la réunion ont d’abord cru qu’elles avaient mal compris, que ça faisait partie d’une phrase. Du style « Merci Tim… Apple va très bien ». Finalement non, tout le monde a bien…

Gonflé ! À l’époque de la société du selfie où tout est apparence et où la gestion de son image est reine, réagir à un soi-disant chantage en prenant les devant et en donnant tous les détails des photos compromettantes en jeu est une excellente tactique. D’un coup, cela démonétise le motif de fâcherie. Le maître chanteur n’a plus rien en poche. D’autant que Jeff Bezos n’est pas George Clooney. Qui aurait envie de voir ses photos intimes ? Photos de nu de Jeff Bezos ? Apparemment un certain Mr. Picker. Jeff Bezos raconte lui-même l’histoire sur son blog sur Medium. « Quelque chose d’inhabituel m’est arrivé hier. (…) On m’a fait une offre que je ne pouvais pas refuser. En tout cas, c’était ce que les gens du National Enquirer [journal people américain, ndlr] pensaient. Je suis d’ailleurs content qu’ils aient pensé cela, car ils ont du coup osé mettre…

Malgré ses deux iPhone sécurisés, Donald Trump n’est pas totalement à l’abri. À chaque appel du président des États-Unis, d’autres nations pourraient être à l’écoute. C’est un rapport du New York Times qui met en lumière la sécurité des téléphones du président et l’utilisation qu’il en fait. En 2016, Trump a abandonné à contre-cœur son téléphone Android pour passer sous iOS. Apple a toujours été considéré comme plus sécurisé. Les deux téléphones utilisés à des fins officielles ont été modifiés et verrouillés par la National Security Agency (NSA) afin d’empêcher toute écoute indiscrète. Cependant, le rapport montre qu’il y a des failles et des défauts non résolus dans le système de sécurité. La Chine, la Russie ou des espions d’autres pays pourraient écouter les conversations du président. Donald Trump s’est vu accorder plus d’indulgence qu’Obama quant aux téléphones qu’il a reçu. Ceux du président précédent étaient tellement basiques qu’Obama les comparaient à…

Alors que l’Environmental Protection Agency (EPA) réfute les résultats de ces recherches, deux scientifiques d’Harvard soutiennent que les changements proposés par l’administration Trump, au niveau de la politique environnementale, conduiraient à près de 80 000 décès supplémentaires durant les 10 prochaines années. Comment et pourquoi la politique environnementale de Trump pourrait-elle entraîner des milliers de décès supplémentaires  ? D’après l’essai qui a été publié par JAMA Network, David Cutler, l’économiste spécialisé en santé publique et Francesca Dominici, statisticienne, auraient même utilisé des «  estimations extrêmement conservatrices  », lors de leurs recherches. Dans tous les cas, le constat demeure le même  : la politique environnementale de Trump pourrait entraîner des milliers de décès supplémentaires. L’exemple le plus probant réside dans la volonté de l’administration Trump d’abroger le Clean Power Plan, qui avait été mis en place par le gouvernement Obama, afin de passer aux énergies renouvelables et a abandonné le charbon.…