mobile : toute l'actualité sur siecledigital.fr

mobile

Dernièrement, alors qu’Amazon annonçait l’ajout de la langue hindi à Alexa, nous évoquions l’intérêt des entreprises occidentales pour le marché indien. Spotify annonçait en ce début d’année de nouvelles offres payantes spécialement pour l’Inde, Netflix aussi adaptait ses tarifs en proposant un abonnement à 3,19 €. Justement, Netflix semble conquis par ce marché émergent puisque le géant américain prépare une formule mobile-only pour l’Inde. Alors que les derniers chiffres de la plateforme de streaming sont plutôt décevants, la société continue son expansion. En phase de test depuis le début de l’année, cette formule destinée aux smartphones à moins de 4 € sera officiellement lancée en Inde, au cours du troisième trimestre. Dans une lettre à destination de ses investisseurs, Netflix explique que cette formule mobile-only « sera un moyen efficace de faire connaître Netflix à un plus grand nombre de personnes en Inde et de développer davantage nos activités dans…

Le spécialiste de l’acquisition mobile Ad4screen organise une table ronde jeudi 20 juin, où seront échangés retours d’expérience et informations clés sur ce versant indispensable au succès d’une application mobile. Derrière toute application populaire, il y’a systématiquement une stratégie d’acquisition mobile bien ficelée. On ne se distingue jamais sur un marché comptant plusieurs millions de concurrents par la simple force de son produit. La qualité du référencement sur les stores mobile, la mise en place d’un bon maillage web, d’une utilisation optimale du CRM, des avis et notes des utilisateurs ou encore une gestion adéquate de la promotion… voici un bref échantillon des nombreuses actions qui concourent au succès d’une app mobile. Pour aider les annonceurs à intégrer et maîtriser toutes les spécificités de l’acquisition mobile, Ad4screen organise un petit déjeuner au Ritz, ce 20 juin à Paris. Son président, Philippe Leclercq, sera présent pour partager son expertise mobile. Plusieurs…

Toujours plus obsédé par le mobile, Google renforce encore son outil Test My Site, dont la nouvelle version vient d’être dévoilée à l’occasion du Mobile Worldwilde Congress 2019 à Barcelone où se succèdent les annonces (Google a déjà donné hier des nouvelles de son assistant sur mobile). Parcours d’achat des mobinautes Si Google met en avant le fait que plus de la moitié des parcours d’achat sont effectués sur mobile et que 53% des visites sur mobile sont abandonnées si les sites mettent plus de 3 secondes à se charger, il en va aussi de la facture d’électricité du géant de la recherche. Ses robots n’aiment pas perdre de temps à crawler des sites qui mettent trop de temps à réagir. Google offre donc à ses utilisateurs (et surtout les développeurs) un outil pour connaître la vitesse de chargement de son site sur mobile. Cela influe aussi, rappelons-le, sur le référencement…

L’année 2016 marquait un tournant dans l’usage du web en occident : le seuil symbolique des 50 % de navigation web sur smartphone venait d’être passé. Fin 2018, la tendance continue pour atteindre les 52 % selon Statista. Cette donnée explique pourquoi les individus ont des attentes qui peuvent paraître parfois très exigeantes envers les applications mobiles. 85 % des consommateurs abandonnent une marque après une mauvaise expérience digitale. C’est pourquoi les marques et entreprises éditant des applications mobiles doivent s’assurer de leur(s) qualité(s). Dans un récent livre blanc, Applause nous présente 6 aspects sur lesquels une application mobile doit être intransigeante. Voici en deux : les nouvelles technologies et le rythme des publications. Les nouvelles technologies L’origine des applications mobile remonte au début des années 2 000, les technologies ont rapidement évolué. Des nouvelles permettent d’augmenter le champ des fonctionnalités comme l’avènement de la reconnaissance vocale ou encore l’Internet…

Nous avons tous vécu des situations de démarchage téléphonique. D’ailleurs, nous sommes très peu à les apprécier. Avez-vous l’impression que ces spams vocaux augmentent au fur et à mesure des années ? Si oui, c’est normal. Selon un nouveau rapport de Truecaller, un service d’identification téléphonique, les appels non sollicités ont augmenté de 300% dans le monde cette année. Un réel fléau qui continue de s’accentuer de manière générale. À y regarder de plus près, certains pays – dont les États-Unis – ont enregistré un léger recul. De son côté, le Brésil reste le pays le plus spammé au monde et la situation empire. L’utilisateur moyen étudié par la société Truecaller reçoit plus de 37 spams vocaux par mois, c’est plus d’un par jour. Comme je vous le disais, les États-Unis sont passés au rang du 2ème pays le plus spammé à celui de 8ème en un an, selon Truecaller. Les…

Au coeur d’un des plus beaux palaces de la capitale, l’agence Ad4Screen propose une table ronde réunissant des experts du marketing mobile. Un événement gratuit qui vous permettra d’échanger avec des spécialistes. Quel est l’impact des usages mobiles pour les marques ? Comment acquérir de nouveaux utilisateurs et augmenter son taux de conversion sur mobile ? Comment établir un monitoring de ses campagnes mobiles et analyser ses performances ? Autant de questions sur lesquelles reviendront les intervenants de la table ronde autour du marketing mobile organisée au George V par Ad4Screen le 29 novembre prochain. Animée par Philippe LECLERCQ, Président Ad4Screen, cette table ronde réunira Valeria CARELLI (Responsable Marketing chez PayByPhone), Christelle GIMAT (Directrice Acquisition et Media crosscanal chez Dr Pierre Ricaud), David NEDZELA (Directeur Marketing Digital chez FNAC Darty) et Anne-Lise GHIRARDO (Directrice Commerciale chez Ad4Screen). Fort de son expérience sur 40 marchés pour le compte de plus de…

Le site Wiki Prank va devenir votre nouvel allié pour faire une blague à vos amis. Wikiprank est un site avec lequel il est possible de piéger vos amis en leur envoyant un faux article Wikipédia. Comme sur la photo ci-dessus où le mot « drugs » a été remplacé par « love ». Wikiprank s’inspire d’un mouvement lié de près aux réseaux sociaux : les Pranks. Ce phénomène arrivé en 2012 aux Etats-Unis a connu une apogée fulgurante en 2017 sur Youtube. Il est donc possible de voir des « pregnants pranks », des « dead boyfriend/girlfriend pranks », ou encore des garçons qui s’amusent à faire croire à leurs petites copines qu’ils les ont trompés. Souvent controversées, ces blagues sont filmées et misent en ligne pour créer le buzz. À l’inverse, Wikiprank vous vient en aide pour faire croire à vos amis que votre blague est une pure vérité. Dès lors, vous n’avez plus qu’à remplacer le…