MIT - Page 2 of 4 : toute l'actualité sur siecledigital.fr

MIT

Après avoir annoncé que son robot Cheetah savait faire des backflips, le MIT dévoile une nouvelle invention. Imaginez une plante carnivore dans la forêt amazonienne. Vous savez celles sur lesquelles les mouches se posent et se font prendre au piège puis dévorer. Le MIT vient de mettre au point une pince articulée intelligente qui ressemble à une plante carnivore. Elle est capable d’appréhender le poids des objets qu’elle s’apprête à attraper pour éviter de les serrer trop fort ou pas assez. C’est très impressionnant. Ce petit robot est capable de saisir des objets très légers sans les casser, comme des objets très lourds sans trop forcer. La plupart des mains robotisées seraient gênées par ce problème justement. Le MIT vient de sortir une main en forme de piège à mouches, capable de saisir des objets aussi fragiles qu’un raisin, mais aussi d’autres 100 fois plus lourds. Même s’ils ont une forme…

Il y a quelques jours, des scientifiques annonçaient avoir fait une avancée majeure en matière de traitement pour le diabète de type 1. Une équipe de chercheurs de l’UCSF prétendait avoir réussi à transformer des cellules souches en cellules productrices d’insuline. Une très bonne nouvelle pour les diabétiques. De son côté, le MIT imagine un nouveau traitement pour les personnes atteintes de diabète. Des gélules d’insuline qui viendraient directement agir sur l’estomac pour remplacer les injections quotidiennes des diabétiques. En quelque sorte, le Saint-Graal tant attendu. Concrètement, voici comment cette pilule miracle fonctionne : une fois ingérée par le malade, l’eau du corps humain dissout un disque de sucre qui libère une minuscule aiguille composée presque entièrement d’insuline lyophilisée. L’aiguille file tout droit vers l’estomac. Le patient ne ressentira strictement rien car il n’y a pas de récepteurs de douleur dans l’estomac. Une fois l’insuline libérée, l’aiguille se briserait naturellement dans…

En 2018, quatre milliards de personnes dans le monde n’ont toujours pas d’adresse physique. Facebook et le MIT décident de s’associer pour arranger cela. Leur idée ? Se servir de l’intelligence artificielle pour créer une solution qui utilisera un algorithme d’apprentissage automatique pour identifier et attribuer des adresses à partir d’images capturées grâce aux satellites qui se trouvent au dessus de nos têtes. Voici peut-être le moyen de cartographier le monde. Tout cela n’est pas très étonnant de la part du MIT, la société a déjà créé une IA qui pourrait cartographier les routes de façon plus précise. Comme le précise Engadget, lorsque cet outil innovant sera en fonctionnement, il sera certainement bien plus efficace que les méthodes de cartographie classiques. Concrètement, l’algorithme d’apprentissage en question utilise une technologie approfondie pour balayer les images satellites et identifier les pixels qui contiennent des routes. Une fois que tout cela est bien préparé,…

Deux chercheurs du MIT ont récemment affirmé qu’un laser très puissant pourrait guider les extraterrestres jusqu’à notre planète. Ils estiment qu’une balise spatiale équipée d’un laser pourrait être détectée par une planète à plus de 20 000 années-lumière de la nôtre. James Clark et Kerri Cahoy sont les deux auteurs de la découverte. Le média Engadget rapporte que les scientifiques estiment qu’un laser très puissant permettrait de guider les aliens vers nous tel un phare dans l’espace. Et si nous pouvions un jour signifier notre présence aux extraterrestres ? Les deux chercheurs expliquaient hier, lundi 5 novembre, dans la revue The Astrophysical Journal que si des extraterrestres existent dans un système solaire voisin, ils pourraient repérer le signal et donc potentiellement venir à notre rencontre. L’étude des deux chercheurs du MIT suggère qu’un message en morse pourrait même leur être envoyé grâce à un laser utilisant un système d’impulsion. « Cet article examine la possibilité…

Une équipe de chercheurs américains a fait une découverte passionnante la semaine dernière. Ils sont ingénieurs, chimistes, et travaillent pour le MIT et l’université de Riverside en Californie. Ils ont découvert un moyen d’utiliser à bon escient le dioxyde de carbone (CO2) présent dans l’air. Ce polymère a des propriétés incroyables au contact du CO2. Il peut se développer, se renforcer et même se réparer par lui-même. Il pourrait un jour être utilisé comme matériau de construction ou comme revêtement de protection. Voici une très bonne nouvelle pour l’environnement. Décidément, ce n’est pas la seule découverte qui se sert du CO2. Récemment, nous vous parlions de ces batteries développées par le MIT à partir de dioxyde de carbone. La version actuelle du nouveau matériau découvert est une substance synthétique. Cela ressemble à un gel. En réalité, il exécute un processus chimique similaire à la façon dont les plantes incorporent le dioxyde…

Au quotidien, 20% de l’eau produite dans le monde est perdue à cause des tuyaux et de leurs fuites. Pour faire face à ce problème, You Wu, doctorant au MIT a mis en place un robot capable de nager dans les tuyaux afin de détecter les fuites avant qu’elles ne deviennent trop importantes. Il aura eu besoin de cinq ans pour mettre au point son robot en forme de volant de badminton, grâce auquel il a remporté le prix James Dyson 2018. Côté fonctionnement, il suffit d’insérer LightHouse, c’est le nom du robot, dans une conduite d’eau existante. Il se balade ainsi dans le tuyaux et cherche les fuites. Il va ainsi mesurer la force d’aspiration et enregistrer l’emplacement de la fuite. Le robot est par la suite évacué par une bouche d’incendie, et les techniciens peuvent récupérer les informations collectées. Wu ajoute « l’information est suffisante pour aider la…

Sur Photoshop, le lasso magnétique ou le lasso seul sont des outils souvent utilisés pour détourer une image, mais il faut parfois s’armer de patience pour obtenir le résultat espéré. Le MIT vient de présenter un outil d’édition d’images utilisant l’intelligence artificielle, qui permet de modifier l’arrière-plan d’une image grâce à la sélection d’objets. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous les résultats sont assez convaincants. La technique nommée Semantic Soft Segmentation sépare les objets et l’arrière-plan en plusieurs segments, facilitant la sélection. Ainsi contrairement à Photoshop où l’utilisateur doit sélectionner des objets avec le lasso magnétique par exemple, l’IA fonctionne toute seule grâce à des algorithmes, qui doivent comprendre où commencent et où terminent un objet. Pour obtenir un bon résultat l’IA met environ 4 minutes. Yagiz Aksoy, chercheur du MIT a ainsi expliqué « la difficulté sur ces images et que l’ensemble des pixels appartiennent à…