maison connectée : toute l'actualité sur siecledigital.fr

maison connectée

Dans la catégorie des innovations pour la maison connectée, Leroy Merlin fait clairement des progrès. L’intelligence artificielle baptisée Enki, solution développée par la marque en partenariat avec Auchan Retail et Boulanger, en 2017, pourra bientôt être pilotée par la voix grâce à Google Assistant. Plus d’innovations pour la maison connectée La société précise que : « nous voulons donner le choix à nos utilisateurs, de pouvoir piloter Enki comme ils le désirent, avec les interfaces de leur choix : une application, un bouton, une télécommande, par exemple… Aujourd’hui, nous poursuivons cette stratégie en proposant à nos clients de piloter Enki par la voix s’ils le désirent, grâce à la compatibilité avec Google Assistant ». La solution dédiée à la maison connectée de Leroy Merlin pourra désormais être lancée et contrôlée par commande vocale, où que l’utilisateur se trouve. Cette nouveauté est une preuve supplémentaire de l’investissement de la société dans les objets…

Aussi surprenant que cela pourrait sembler à certains, la sonnette a récemment été mise sous les feux des projecteurs. D’abord par l’achat de Blink par Amazon, mais aussi par la présentation de la sonnette connectée de Netatmo entre autres au CES 2019. De son côté, LG attire l’attention sur son travail d’innovation grâce à une fuite d’informations : le géant sud-coréen travaillerait aussi sur une sonnette intelligente. Toutes les informations n’ont pas été divulguées. Toutefois, sur le brevet, le produit est bien répertorié comme étant une sonnette. Les options et fonctionnalités de l’appareil ne sont pas clairement indiquées, mais il pourrait y avoir un système de rotation et d’ajustement d’angle de vue. Plusieurs hypothèses sur le fonctionnement de cet appareil émergent. Par exemple, certains pensent que l’angle de vue pourra être modifié par chaque utilisateur afin que l’identification du visiteur soit améliorée. Mais nous ne savons pas si cet ajustement sera…

Tandis que les maisons connectées sont de plus en plus courantes et dotées de technologies toujours plus innovantes et contrôlables, une femme a affirmé s’être fait harceler par son ex-compagnon dans sa propre maison. Cette histoire soulève une fois de plus le risque du tout connecté, et des abus qui pourraient en découler. Entre de mauvaises mains, bien qu’elles soient des plus pratiques, les objets connectés dans la maison peuvent créer de véritables calvaires. De nombreuses personnes en ont déjà fait les frais, comme Ferial Nijem, qui a raconté son histoire au journal canadien CBC. Cette femme a été harcelée par son ancien compagnon, qu’elle définissait comme « violent », qui a utilisé plusieurs éléments domotiques dans sa propre maison. Ferial Nijem, raconte à la SRC que son ex-compagnon avait commencé à agir comme ça lorsqu’ils passaient une mauvaise période et qu’ils vivaient séparément. L’homme en question surveillait Ferial Nijem…

En février dernier et suite au CES de Las Vegas, LG présentait ThinQ, un assistant présent dans de nombreux produits électroménagers de la marque, permettant de contrôler ces appareils grâce à Alexa ou Google Assistant. LG vient d’annoncer que les produits de la gamme SmartThinQ sont désormais compatibles avec les assistants d’Amazon et de Google. Avec plus de 100 appareils SmartThinQ, LG devient ainsi l’un des premiers grands fabricants d’appareils ménagers à offrir une intégration avec les deux services. Vous pourrez désormais contrôler votre cuisine grâce à votre voix ! La connexion à Alexa et à Google Assistant se fait grâce à l’écosystème de LG, en plateforme ouverte, en partenariat ouvert et en connectivité ouverte, permettant à tous d’être sur le même pied d’égalité. LG vous simplifie ainsi la vie et ne vous force pas à choisir ! Le vice président du marketing chez LG Electronics USA a ainsi déclaré «…