machine learning

Il y a quelques semaines, nous vous présentions les nouvelles fonctionnalités de Google en 2019. Aujourd’hui, le géant américain veut faire du ménage dans les centaines de millions de commentaires qui se trouvent sur internet. Pour améliorer l’expérience des utilisateurs, Google développe un nouvel outil d’intelligence artificielle baptisé Tune. Il s’agit d’un système expérimental qui a pour mission de permettre aux utilisateurs de Facebook, YouTube, Twitter, Reddit et Disqus de choisir la quantité de contenu qu’ils veulent filtrer. Plutôt que de servir les développeurs et les éditeurs, ce nouvel outil est vraiment destiné aux utilisateurs quotidiens des réseaux sociaux. Il y a de plus en plus de personnes inscrites sur les réseaux sociaux, inéluctablement, il y aussi de plus en plus de commentaires. Notamment des commentaires dits « toxiques » ou « polluants ». Tune est une extension de Chrome basée sur les mêmes modèles de machine learning que ceux utilisés sur Perspective, l’API…

Bienvenue dans le futur. Le 4 février dernier, des chercheurs chinois de l’université de Zhejiang ont annoncé avoir réussi à contrôler un animal, en l’occurrence un rat, à partir du cerveau d’un humain. Les résultats sont parus dans la revue Scientific Reports. Nous pouvons clairement parler d’un « rat cyborg », qui grâce à un implant dans son cerveau a pu être dirigé et contrôlé par un humain, en connexion directe avec l’animal. Alors que pour certains, nous sommes déjà des cyborgs, cette expérience scientifique est une grande avancée dans le monde de la recherche. Pour Neuralink, la start-up d’Elon Musk qui travaille sur les neuro-technologies, le fait de mettre une technologie dans notre cerveau (via des ICM) est déjà une réalité. Pour les équipes de la société, c’est un fait, nous sommes cyborgs et nous allons continuer à l’être donc il est probablement logique de nous mettre à jour.…

En plus d’être leader du e-commerce, Amazon s’illustre dans de nombreuses innovations technologiques. On peut par exemple penser à son assistant Alexa ou encore à l’ouverture des magasins sans caisse et ultra connectés, les Amazon Go. Ce savoir faire, Amazon le développe en interne avec des experts, mais également grâce à des cours sur le machine learning, utilisés pour former les employés de la société. Dans un article, Matt Wood, DG de l’IA chez Amazon Web Services, annonce que ces cours sont à présents disponibles à tous et gratuitement. Il explique « nous utilisons le machine learning chez Amazon depuis plus de 20 ans. Avec des milliers d’ingénieurs concentrés sur le machine learning dans l’ensemble de la société, il existe très peu de pages de vente, de produits, de technologies d’exécution, de magasins Amazon qui n’ont pas été améliorés grâce à l’apprentissage automatique d’une manière ou d’une autre. De nombreux clients…

L’intérêt croissant pour l’intelligence artificielle, et notamment le Machine Learning repousse les limites de la sécurité des entreprises : les RSSI disposent désormais d’une boîte à outils complète, permettant d’identifier les modèles comportementaux des utilisateurs et des objets connectés sur un réseau donné. Ces modèles jouent un rôle important dans le renforcement de l’identification et de la détection des menaces. Le machine learning renforce l’analyse comportementale, parce qu’il peut constamment surveiller et évaluer des millions d’interactions, en établissant une base de référence du comportement « normal » des utilisateurs et en les associant à des acteurs individuels. Il peut alors apprendre à rechercher et à identifier les déviations inhabituelles et les activités potentiellement suspectes qui pourraient signaler une intention malveillante. Un challenge croissant pour les entreprises Si la gestion des identités et des accès a toujours représenté un défi, elle a d’abord tourné autour de l’identification des utilisateurs : salariés, visiteurs, partenaires,…

Annoncée lors de la conférence Google I/O, la nouvelle version de Google Actualités est enfin disponible ! Depuis mardi après-midi, les détenteurs d’iPhone ont accès à l’application qui remplace « Google Play Kiosque » sur l’App Store. L’application est également disponible sur Android. Google Actualités a misé sur la personnalisation avec le machine learning pour entraîner divers algorithmes, capables de passer en revue différentes actualités et les décomposer dans des formats simples à comprendre. Comme promis, des nouveautés tant sur le fond que sur la forme. L’application est ainsi décomposée en quatre onglets : – Sélection : une liste personnalisée avec les cinq actualités que l’algorithme de Google pense que vous souhaitez lire. Pour cela, Google analyse vos habitudes et les différents sujets qui vous ont déjà intéressés, – Titres : un mélange des dernières actualités de catégories comme France, international, économie ou sciences et technologies – Favoris :  la fonctionnalité…

En janvier, Google lançait la bêta de Cloud AutoML Vision, un outil permettant de former une intelligence artificielle sans avoir à coder. Le machine learning et l’intelligence artificielle sont de grands mots derrière lesquels se cachent des technologies de plus en plus utilisées.  Google considérant que l’IA est l’avenir de l’informatique, elle semble vouloir familiariser de plus en plus de personnes à ces sujets et donc vulgariser ces termes. C’est pour cette raison que l’entreprise a annoncé le lancement du site « Learn with Google AI ».  Ce site se présente comme un référentiel pour l’apprentissage du machine learning et de l’IA. Il s’adresse à tous, « des chercheurs, des développeurs et des entreprises ainsi qu’aux étudiants »  ! Les utilisateurs du site pourront ainsi : « apprendre les concepts de base de l’apprentissage automatique, développer et perfectionner leurs compétences et appliquer le machine learning au monde réel». Le site propose également un cours gratuit…

En novembre dernier, l’application Replika est apparue sur l’App Store. Il s’agit d’un chatbot conçu pour simplement vous parler lorsque vous n’avez rien à faire. Depuis sa sortie, elle a déjà été téléchargée plus de 2 millions de fois. La startup Replika a été créée par Eugienia Kuyda dans l’objectif de concevoir un chatbot qui pourrait devenir votre meilleur ami. Alors que les grandes entreprises comme Apple ou Google se sont focalisées sur un assistant qui soit le plus utile et fonctionnel possible, Replika est simplement conçu pour discuter avec vous lorsque vous le souhaitez. Le bot sera différent pour chaque personne car il évolue en fonction des interactions avec l’utilisateur. Lorsque vous téléchargez l’application, le chatbot commence par vous poser un tas de questions. Cela dans le but de connaître votre nom, votre âge, vos centres d’intérêt et toutes les informations qui pourraient lui être utile pour tenir une…

Send this to a friend