L’année 2023 démarre sous les meilleurs auspices pour Snowflake, une entreprise américaine d’hébergement de données dans le cloud. Dans un billet de blog, Greg Czajkowski, vice-président sénior Ingénierie, annonce l’acquisition de la société Myst IA. Cette start-up californienne basée à San Francisco a développé une plateforme d’analyse de données prédictives dans le secteur de l’énergie. L’intégration de Myst et de ses équipes est destinée à renforcer les capacités de Snowflake en machine learning, et ainsi proposer à ses clients des services de prévisions fondées sur des séries chronologiques.

Un mot d’ordre : la prédictibilité

Les séries temporelles sont une séquence de points de données provenant d’une source unique, et recueillie au cours d’une période de temps déterminée. L’extraction et l’exploitation des données historiques permettent de réaliser des prévisions de tendances futures. C’est sur ce principe que repose l’outil développé par Myst. Selon Greg Czajkowski, « la prévision des séries temporelles est l'une des techniques de science des données les plus appliquées dans les entreprises ».

L’amélioration de la prédictibilité permettra ainsi aux entreprises de « guider leur gestion, faciliter la planification et la fixation des objectifs, et aider à atténuer les risques. » Résultat : moins d’incertitudes, pour plus de profits.

De nouveaux champs d’applications pour Myst

Une telle acquisition vient ainsi renforcer l’offre data cloud de Snowflake auprès de ses clients du monde de l’énergie, mais pas seulement : l’entreprise américaine veut étendre les champs d’application de la solution à une grande diversité d’industries.

Grec Czajkowski évoque notamment l'exemple du secteur médical, « pour prévoir les résultats en matière de santé publique tels que le COVID-19, évaluer les tendances et les interventions pour les personnes atteintes de maladies chroniques, et prévoir les dépenses de santé. » Snowflake évolue, et Myst AI aussi.

Une cinquième acquisition, et après ?

En 2022, Snowflake rachetait quatre autres entreprises, dont Streamlit et Pragmatists. L’entreprise ajoute ainsi une cinquième corde à son arc, en acquérant Myst AI. Toutefois, les détails de l’accord n’ont pas été divulgués par les deux entreprises : comment la plateforme Myst va-t-elle être intégrée à la solution cloud de Snowflake ? La marque Myst est-elle vouée à disparaître ? L’outil de prédiction fera-t-il l’objet d’une offre distincte ? Ces questions demeurent sans réponse.

Une chose est sûre : Snowflake ne compte pas en rester là, et d’autres acquisitions devraient suivre au cours des prochains mois.