Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons du robot Cheetah du MIT pour vous présenter ses diverses prouesses. Cette fois-ci, le Massachusetts Institute of Technology nous propose une véritable démonstration : une dizaine de robots se lance dans une partie de football sur le campus de l’institut.

Le robot Cheetah progresse rapidement

Il y a deux ans, Cheetah était dévoilé au grand public. Au début de l’année 2019, nous le découvrions en train de monter des marches tout en évitant des obstacles. Au printemps, Cheetah était capable de réaliser un backflip. Aujourd’hui le robot du MIT est capable de travailler en équipe et les chercheurs le prouvent en organisant une partie de football entre robots. Il faut préciser que Cheetah ne dispose pas de caméra. Il est donc aveugle et capable de se déplacer uniquement grâce aux algorithmes qui le régissent. Cheetah progresse vite.

Le MIT s’est livré à une véritable démonstration de force. Dans une vidéo, on peut apercevoir une dizaine de robots sur le campus de l’institut. L’objectif semble assez clair : démontrer l’état actuel de la technologie robotique du MIT. Les étudiants devaient piloter les robots pour les coordonner. Comme vous pouvez le voir dans le vidéo ci-dessous, les robots sont capables de réaliser plusieurs mouvements. Aucun doute, on se souviendra longtemps de cette partie de football mémorable entre robots :

Cheetah est en concurrence directe avec Spot

Alors que Spot, le robot de Boston Dynamics, est depuis peu disponible (sous conditions), le MIT veut montrer que son robot aussi pourrait bientôt débarquer dans le monde réel. En effet, depuis juin dernier, Boston Dynamics laisse entendre que son petit robot pourrait bientôt être commercialisé. Cette fois-ci nous y sommes, à travers un nouveau programme de location, Spot va sortir des laboratoires de Boston Dynamics. Pour le moment, Spot va intégrer des entreprises qui ont déposé une candidature auprès du programme dont il est question.

Le MIT pourrait bientôt proposer quelque chose de similaire. La principale force du robot Cheetah est certainement sa facilité d’assemblage. Il est également important de préciser qu’il a une durée de vie élevée et que son coût de fabrication n’est pas excessif. Cheetah doit encore passer dans les mains de nombreux chercheurs mais on peut imaginer qu’un jour il rejoindra aussi le monde réel. Le professeur Sangbae Kim, associé au projet expliquait récemment que :

“Cheetah pourrait nous surprendre. En effet, dans un avenir proche notre robot devrait être capable de réaliser encore de nouvelles prouesses. Nous avons fait le choix de ne pas l’équiper avec une caméra. Si vous comptez trop sur la vision, votre robot doit être très précis dans ses positions et finalement il devient lent. Nous voulons donc que le robot s’appuie davantage sur des informations tactiles. De cette façon, il peut gérer des obstacles inattendus tout en se déplaçant rapidement”.