mars : toute l'actualité sur siecledigital.fr

mars

Avons-nous fait le premier pas vers une grande ère de terraformation des planètes voisines ? C’est bien possible. Des chercheurs de Harvard ont inventé un aérogel qui devrait permettre de transformer le sol aride et toxique de Mars en une surface suffisamment accueillante pour accueillir des végétaux comestibles. Cela a toujours été une problématique essentielle pour l’homme. S’il souhaite coloniser un jour les autres planètes, il faudra qu’il puisse y produire de la nourriture. Aujourd’hui, l’humanité a fait un premier pas conséquent dans cette direction. Des scientifiques prévoient de déployer des plaques composées d’un aérogel spécifique sur Mars. Sur la surface où elles seront apposées, le sol aride de Mars devrait se transformer en terre arable. Comment fonctionne leur découverte ? Les plaques « aérogel » fonctionnent en imitant l’effet de Serre de la Terre, qui piège l’énergie du soleil par le biais de dioxyde de carbone et d’autres gaz.…

Voilà une nouvelle qui va secouer le monde scientifique. Le rover Curiosity, présent sur Mars depuis 2012, aurait détecté un niveau de méthane anormalement élevé sur la planète rouge si l’on en croit les informations du New York Times. Ce gaz étant généralement produit par les organismes vivants, les informations du rover ont poussé les scientifiques de la NASA à changer leur plan. Ils ont mis en pause les études programmées pour demander des données de suivi au robot. Des informations supplémentaires sont attendues pour le 24 juin. La probabilité d’une vie sur Mars est de plus en plus forte Depuis quelques années, les chercheurs accumulent des indices qui laissent penser qu’une vie pourrait être présente à l’échelle microscopique sur Mars. En juillet 2018, la communauté scientifique découvrait avec joie la présence d’un lac d’eau liquide sur la planète rouge. Plus récemment, en octobre, on a constaté que le taux…

Les scientifiques de la NASA travaillant sur le projet InSight, pensent avoir trouvé un nouveau moyen de creuser sur la planète rouge. Jusqu’à présent, le robot n’a pas réussi à creuser plus profond que 30 centimètres sous la surface martienne. L’équipe de chercheurs prévoit d’utiliser le bras robotique d’InSight pour améliorer ses performances. Le problème ne vient pas du robot mais plutôt de la structure de la terre où il se trouve. La « taupe » comme certains la surnomment est en réalité une pointe auto-martelante conçue pour creuser jusqu’à 5 mètres sous la surface de Mars et enregistrer la température. Problème : pour le moment la taupe n’est pas efficace et n’arrive pas à creuser suffisamment profond. Au-delà de ce problème, InSight se débrouille plutôt bien. En effet, en avril dernier, le robot martien détectait des tremblements de terre et nous apprenait que la planète rouge était sismiquement active. Depuis plusieurs mois,…

La mission Mars 2020, dont la fusée décollera l’année prochaine, pourra compter sur un équipage de qualité. Les chercheurs du Jet Propulsion Laboratory (JPL), le centre de recherche de la NASA spécialisé dans les moteurs et les télécommunications, ont finalisé avec succès les tests du petit hélicoptère qui accompagnera le rover de Mars 2020 dans son périple spatial. « La prochaine fois que nous volerons, nous volerons sur Mars », a déclaré, pleine d’enthousiasme, Mimi Aung, la chef du projet d’hélicoptère martien du JPL dans un communiqué de presse. Il aura suffi de deux essais pour valider le ticket du bijou technologique pour Mars. L’hélicoptère a volé deux fois à cinq centimètres du sol pour une durée totale d’une minute. Un temps minime, mais dans des conditions qui ont suffi à prouver l’essentiel : l’hélicoptère pourra voler sur Mars. Une véritable prouesse, car l’atmosphère de la planète rouge ne se…

Il y a 15 ans, dans le cadre de la Mission Exploration Rover, la NASA envoyait son rover Opportunity sur Mars pour tenter de récolter un maximum d’informations sur la planète rouge. Voilà près d’un an que les équipes de la NASA tentent de rétablir la communication avec le robot, mais il reste silencieux. Une équipe d’ingénieurs du JPL (Jet Propulsion Laboratory) a envoyé une dernière commande radio au rover hier soir, mais n’a reçu aucun retour. Une tempête de poussière aurait pu recouvrir les panneaux solaires du robot et donc l’empêcher de recharger ses batteries. La NASA décide d’abandonner Opportunity, alors que de son côté, le robot InSight continue ses missions. Thomas Zurbuchen, directeur associé de la direction de la mission scientifique de la NASA a déclaré cela : « j’étais là hier, et j’étais là avec l’équipe quand la dernière tentative de communication est partie dans les profondeurs de l’espace.…

Déjà presque deux semaines que l’atterisseur de la NASA s’est posé sur Mars. Si vous avez manqué son atterrissage, il est toujours possible de le revivre. Tout se passe pour le mieux d’après les premières informations envoyées par InSight. Le robot détient même le record de l’atterisseur qui a produit le plus d’énergie en une seule journée sur Mars : 4 588 wH grâce à ses panneaux solaires de sept pieds de large. Hier, la NASA a diffusé un petit cadeau inattendu à quelques jours de Noël. InSight a enregistré le bruit des vents martiens qui soufflent sur les plaines de la planète rouge. C’est tout simplement envoutant, on s’y croirait, écoutez : Techniquement, l’atterrisseur n’est pas conçu pour détecter du son et encore moins pour l’enregistrer. Mais le capteur de pression d’air et le sismomètre du robot sont tous deux capables de détecter de minuscules variations lorsque le vent…