Plus rien ne semble pouvoir arrêter Elon Musk. Lors de l’International Mars Society Convention qui s’est tenue le 16 octobre 2020, le PDG de SpaceX a affirmé que son vaisseau Starship pourrait aller sur Mars dès 2024, rapporte LiveScience.

Tous les efforts se concentrent sur Starship

Ce n’est un secret pour personne : SpaceX révolutionne le domaine spatial et va très vite. Il semblerait toutefois que Musk veuille encore accélérer les prouesses de son entreprise : « Je pense que nous avons une chance de réussir pour la deuxième fenêtre de lancement vers Mars ». Ici, le milliardaire fait référence à la période à laquelle un départ vers Mars depuis la Terre est le plus propice, elle se produit tous les 26 mois environ. C’est pour cette raison qu’au mois de juillet 2020, la Chine, les Émirats arabes unis et les États-Unis ont chacun envoyé une mission vers la planète rouge. La NASA va notamment y déployer son rover Perseverance, dont la mission sera de récolter des échantillons et de préparer le terrain pour une future exploration humaine qui devrait avoir lieu à l’horizon 2033.

Avec la réussite de la capsule Crew Dragon, SpaceX se concentre en effet sur son lanceur Starship, qui est devenu la priorité absolue de l’entreprise. À terme, cette fusée surpuissante et réutilisable devrait « transporter des équipages et des cargaisons en orbite terrestre, sur la Lune, sur Mars et au-delà ». SpaceX précise par ailleurs qu’il s’agira du « véhicule de lancement le plus puissant jamais développé au monde, avec la capacité de transporter plus de 100 tonnes métriques en orbite terrestre ».

Il reste toutefois de nombreuses étapes au vaisseau avant d’en arriver là : pour le moment, son prototype est parvenu à voler pendant 40 secondes avant de se reposer. SpaceX espère toutefois que le lanceur pourra atteindre l’orbite terrestre dès l’année prochaine.

Un calendrier chargé

Lors de son intervention, Elon Musk a expliqué que l’éventuel vol de 2024 serait inhabité, et servirait plutôt à transporter des cargaisons vers Mars. En 2016, le PDG de SpaceX avait dévoilé ses plans pour la colonisation de notre planète voisine, présentant Starship par la même occasion comme le vaisseau transporteur pour y parvenir.

Le chemin est encore long pour en arriver là, et la date annoncée par Musk semble difficilement réalisable, mais le milliardaire a prouvé à maintes reprises qu’il pouvait créer la surprise. En attendant Mars, Starship est censé se rendre jusqu’à la Lune dès 2022, effectuer un vol touristique autour de notre satellite en 2023, et sera peut-être l’alunisseur utilisé pour la mission Artemis de la NASA un an plus tard.