La NASA a choisi de nommer la future mission lunaire par le prénom de la sœur jumelle d’Apollon (Apollo en anglais), c’est plutôt bien trouvé. Dans la mythologie grecque, Artémis est la déesse de la nature sauvage, de la chasse, des accouchements, et c’est une des déesses associées à la Lune avec Hécate et Séléné. Cette mission a pour but de permettre à une femme de marcher sur la Lune d’ici 2024. Qui succédera à Neil Armstrong ? Nous le saurons probablement très bientôt.

Jim Bridenstine, patron de la NASA, précise à ce sujet que “c’est une excellente nouvelle ! 50 ans après Apollo 11, le programme Artémis a pour objectif de transporter un homme et une femme sur la surface de la Lune. J’ai une fille de 11 ans et je veux qu’elle puisse rêver d’aller, elle aussi, un jour sur la Lune. Cette mission va certainement susciter des vocations. Du moins, nous l’espérons.”

Récemment, la NASA annonçait vouloir récolter nos souvenirs à propos de ce fameux 20 juillet 1969. L’agence spatiale aimerait créer un documentaire, composé d’extraits de nos souvenirs des premiers pas de l’Homme sur la Lune. Vous avez jusqu’à fin 2019 pour envoyer vos enregistrements à la NASA et contribuer aux futures mémoires d’Apollo 11. Depuis quelques années, la conquête spatiale est repartie de plus belle. Après que la Chine ait découvert la face cachée de la Lune, au début de l’année 2019, la course à l’espace a été clairement relancée.

Pour Jim Bridenstine, c’est très clair : les premières personnes à retourner sur la Lune seront une femme et un homme faisant partie d’une même mission. À ce propos, il précise que : “la première femme à aller sur la Lune sera une Américaine”. Le programme Artémis n’en est qu’à ses débuts. La NASA doit encore développer de nouveaux atterrisseurs lunaires, pour que ce projet soit un succès, alors patientons.