À compter de ce jour, Starship devient la seule et l’unique priorité de SpaceX (et notamment celle d’Elon Musk). Maintenant que les capsules Crew Dragon sont capables de transporter des humains de la Terre vers l’ISS, SpaceX se focalise sur son vaisseau qui doit transporter des humains vers Mars.

Elon Musk affiche haut et fort les priorités de SpaceX

Starship c’est ce vaisseau gigantesque qui semble tout droit sorti d’un film de science-fiction. Sa mission est très claire : il doit partir à la conquête de l’espace pour de longs vols interplanétaires. Elon Musk affirme que ce vaisseau transportera des humains à destination de la planète rouge d’ici quelques années. Emmener des hommes à bord de l’ISS c’est bien, mais les faire atterrir sur Mars, c’est encore mieux. Désormais Starship devient la priorité absolue de SpaceX.

CNBC a aperçu un e-mail d’Elon Musk demandant à ses équipes de faire de Starship la « priorité absolue de SpaceX ». Le fondateur de l’entreprise a même décidé de les pousser à accélérer immédiatement la progression du vaisseau spatial. Selon Musk, les autres projets ne seront évidemment pas délaisser, mais le cap est donné. SpaceX va tout faire pour que son gigantesque vaisseau spatial soit prêt le plus tôt possible.

Starship : l’avenir de l’aérospatial ?

L’élaboration et les tests du vaisseau spatial avancent bien. À la fin du mois d’avril, Starship réussissait son dernier test au sol. Plusieurs prototypes du vaisseau Starship ont été fabriqués et c’est le SN4 qui a réussi à passer avec brio le test de la cryogénie. Cet essai était d’une importance capitale car il simule le remplissage du réservoir de carburant à pleine pression dans des conditions qui sont similaires au vide de l’espace. Après un premier échec sur le SN3, la société d’Elo Musk est fière d’annoncer que le SN4 a passé ce test sans encombre.

Plus récemment, SpaceX obtenait l’accord de la Federal Aviation Administration (FAA) pour faire voler l’un des prototypes de Starship. Les premiers vols auront lieu sur le site de Boca Chica au Texas. L’objectif pour la société américaine est de faire voler le Starship à basse altitude. Il ne dépassera pas les 150 mètres dans un premier temps. Si le test est concluant, une prochaine version sera élaborée, avec plus de moteurs Raptor, pour être propulsée à haute altitude.