C’est fait ! Ce lundi 19 avril, Ingenuity est devenu le premier aéronef à effectuer un vol motorisé sur une autre planète, en l'occurrence Mars. Si l’hélicoptère n’est pas équipé de matériel scientifique, il ouvre tout de même la voie à une nouvelle ère de l’exploration spatiale.

Avant d’être déployé à la surface de la planète rouge, Ingenuity était niché sous le ventre de Perseverance, rover arrivé sur Mars le 18 février dernier. Pesant seulement 1,8 kilogramme et ne mesurant que 48 centimètres, le petit aéronef vient pourtant de marquer l’Histoire. Après deux reprogrammations suite à des problèmes avec son logiciel de vol, il a atteint les trois mètres de hauteur durant 39 secondes.

Une première image immortalisée par Ingenuity lui-même, où l’on peut voir son ombre reflétée sur le sol martien, est venue soulager l’équipe du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, qui a mis au point l’appareil. Quelques minutes plus tard, des images filmées par Perseverance cette fois-ci, à environ 64 mètres de distance, sont parvenues jusqu’à la Terre ; on peut y voir Ingenuity s’élever puis se poser sur Mars.

« Nous pouvons maintenant dire que des êtres humains ont piloté un giravion sur une autre planète ! Nous parlons depuis si longtemps de notre moment “frères Wright” sur Mars et le voici », s’est enthousiasmée MiMi Aung, chef de projet d'Ingenuity. Pour rappel, les frères Wright ont effectué le tout premier vol motorisé sur Terre, en leur honneur, la NASA a baptisé l’espace de vol d’Ingenuity le « Wright Brothers Field ».

Si la mission s’annonçait si périlleuse, c’est parce que l’atmosphère martienne est incroyablement plus ténue que sur notre planète, rendant les vols bien plus compliqués à accomplir techniquement. « Cela nous donne un espoir incroyable pour toute l'humanité. Je ne pourrais pas être plus fier », a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la NASA pour les sciences, dans un tweet.

Ingenuity ne va pas s’arrêter là. L’hélicoptère devrait effectuer encore quatre vols si tout se passe bien, le prochain étant désormais prévu pour le 22 avril. À chaque fois, il s’élèvera et avancera davantage, pour finalement atteindre la hauteur de 5 mètres et parcourir la distance de 50 mètres. Si cela peut sembler anecdotique, il n’en est rien. Ingenuity vient en effet de prouver qu’il était possible d’opérer un vol motorisé sur Mars. Les futures missions vers la planète rouge pourraient donc inclure des aéronefs capables de se rendre dans des régions où la voie terrestre est impraticable.

Ses prochains vols devraient s’étaler sur une période d’un mois. Ensuite, il sera temps pour Perseverance, le relais de communication entre la Terre et Ingenuity, de quitter sa zone de stationnement pour s’adonner à sa mission principale : la recherche d’une vie microbienne, présente ou passée, sur Mars. Pour cela, le rover va collecter des échantillons qui seront ramenés sur Terre dans quelques années.