Hyperloop : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Hyperloop

Virgin Hyperloop One s’apprête à devenir la première entreprise à lancer un train Hyperloop en conditions réelles. Le Maharashtra un état Indien, a décidé de désigner ce moyen de transport comme un projet d’infrastructure publique. Toutefois, il reste quelques détails importants à régler, comme la certification qu’un tel véhicule ne soit pas dangereux pour des passagers humains. La société californienne qui compte bien propulser ses trains supersoniques dans les tunnels conçus par The Boring Company, reste confiante quant à l’approbation du projet. Le gouvernement local s’apprête à lancer un appel d’offres pour la conception d’un réseau Hyperloop permettant de rejoindre Mumbai à Pune en 35 minutes seulement, au lieu de 3,5 heures en voiture. En toute modestie, Virgin Hyperloop One a déclaré s’attendre à être le grand vainqueur de cette compétition. En aucun cas l’argent du contribuable ne sera utilisé pour la réalisation de ce projet assure Virgin Hyperloop One.…

Une année, c’est le temps qu’aura duré l’épopée d’Arrivo. C’est un coup dur pour les anciens d’Hyperloop One. Rappelons-le, cette start-up avait été fondée en 2017 par l’ancien ingénieur de SpaceX et aussi co-fondateur d’Hypeloop One, Brogan BamBrogan. L’un des autres co-fondateurs, Andrew Liu, avait déjà quitté le navire en octobre dernier, et Jadon Smith, lui aussi passé par SpaceX et par la CIA, avait suivi le départ de Liu. Ces informations ont été révélées à TheVerge par deux employés limogé qui ont obtenu l’anonymat parce qu’ils avaient pu signer des accords de non-divulgation. La trentaine d’employés que comptait la société a été remercié. La start-up de Los Angeles espérait débloquer de nouveaux fonds pour pouvoir faire avancer son projet et développer une technologie d’hyperloop pouvant atteindre les 320 km/h sans tube, en vain. Les co-fondateurs n’ont pas souhaité donner plus de détails. BamBrogan avait été évincé d’Hyperloop One à l’été 2016 après un affrontement avec son…

Officiellement, c’est Richard Branson, lui-même qui aurait quitté son poste de président chez Virgin Hyperloop One. Tout cela intervient juste après l’annulation d’un projet prévu avec l’Arabie saoudite après que Branson ait critiqué le royaume. Les négociations autour d’un investissement de 1 milliard de dollars du fonds d’investissement public saoudien dans les opérations de Virgin sont suspendues. D’après le média TechCrunch, Branson a déclaré que la société aurait besoin de plus de temps que ce qu’il ne pouvait consacrer. Ses mots : « à ce stade de l’évolution de la société, j’estime qu’il faut un président plus actif, capable de se concentrer sur les activités et les opportunités qui s’offrent à Virgin Hyperloop One. Il sera difficile pour moi de respecter cet engagement car je consacre déjà beaucoup de temps à mes projets philanthropiques et aux nombreuses activités du groupe Virgin ». À aucun moment, Branson ne mentionne l’affaire Jamal Khashoggi. Pourtant tout semble indiquer que…

L’hyperloop, ce train du futur aussi qualifié de subsonique, sera en essai dans le village de Droux, qui ne compte pas plus de 400 habitants.  La spécificité de ce train est de faire circule des capsules pressurisées. Également appelées « pod », elles peuvent circuler dans des tubes à basse pression pour permettre de frôler le mur du son. Selon le Figaro, c’est la start-up canadienne Transpod qui est à l’initiative de ce test. Elle doit déposer, le 10 août, un permis de construire auprès de la préfecture de la Haute-Vienne. Fin 2017, l’entreprise est démarchée par des élus locaux et leur association. Pour la région, c’est un véritable coup de projecteur et une démonstration de leur volonté d’innover sur le territoire. Alors qu’à Toulouse, la construction du train du futur par la société américaine Hyperloop Transportation Technologies (HTT) a déjà commencé. Objectif 2030 Cette phase d’essai a pour objectif de tester la technologie hyperloop…

Virgin Hyperloop One a dévoilé son nouveau projet, un fret routier baptisé DP World Cargospeed. L’objectif serait de permettre des livraisons de marchandise ultra-rapide. En octobre 2017, Hyperloop One devenait Virgin Hyperloop One suite à un investissement non négligeable de Richard Branson, entrepreneur britannique et fondateur de Virgin Records. Après de récentes études de faisabilité, l’entreprise de transport a indiqué qu’elle se tournait également vers un nouveau système de transports de marchandises : DP World Cargospeed. L’enjeu du fret routier serait d’atteindre une vitesse d’environ 1 000 kilomètres par heure et de se positionner comme une alternative au transport routier et aérien. De fait, le DP World Cargospeed pourrait bien finir par remplacer ce dernier, car bien qu’il soit rapide, il est également très cher. Grâce à sa vitesse, la capsule pourrait accomplir en seize heures un trajet qui prend actuellement quatre jours pour un camion. Compte tenu du fait…

En juillet dernier, Elon Musk annonçait avoir reçu une approbation verbale du gouvernement pour construire un tunnel reliant  New-York à Washington. Ces simples paroles viennent de se concrétiser. L’équipe de The Boring Company a reçu un permis de construire  de la part du gouvernement, leur permettant de commencer les travaux de préparation et d’excavation au 53 New York Avenue NE. Les informations du permis sont vagues, la profondeur, le nombre de mètres à creuser ou encore la durée ne sont pas précisées. Ce permis aurait été délivré le 29 novembre dernier d’après les informations d’un porte-parole de l’entreprise. Il a également confié que « s’il était construit, cet emplacement sur la New York Avenue pourrait devenir une station dans un vaste réseau d’arrêts ». Les responsables de la ville ont confié au Washington Post «être optimistes mais sans engagement », « nous commençons tout juste, dans le bureau du maire notre…

La société, présidée par Richard Branson depuis peu, a annoncé qu’elle avait établi un nouveau record de vitesse avec son prototype de l’Hyperloop. Le 18 décembre, Virgin Hyperloop One a annoncé avoir réalisé une levée de fonds s’élevant à hauteur de 50 millions de dollars. L’entreprise en aussi profité pour officialiser le fait que Richard Branson devenait président du conseil d’administration au détriment de Shervin Pishevar, accusé d’agressions sexuelles. Grâce à deux investisseurs, Virgin Hyperloop One peut conserver les 300 employés travaillant sur le projet et continuer la course à la vitesse qui sévit entre les différents concurrents. Jusqu’à ce jour, le dernier record du moyen de transport du futur était détenu par Tesla, avec une vitesse de 354km/h. Lors du test de son prototype, Virgin Hyperloop One a réussi à atteindre la vitesse de 240 mph, soit un peu plus de 386 kilomètres à l’heure. Une fois de plus,…