Hyperloop

Alors que nous apprenions il y a quelques mois qu’un centre d’essai Hyperloop débarquait en France, plus précisément en Haute-Vienne, les Européens décident de cadrer l’industrie. Avant que tous les pays ne se mettent à construire des tunnels au gré de leurs envies, l’Europe décide d’imposer des normes pour éviter de voir fleurir des technologies incompatibles. C’était lors du MWC (Mobile World Congress) 2019 qui se tenait à Barcelone que des échanges ont émergé au sujet de l’Hyperloop. David Villalmanzo fait partie l’Union internationale des chemins de fer. Il a déclaré ceci : « personne ne pensait que les pays qui formeraient l’Union européenne relieraient leurs réseaux ferroviaires à l’avenir. Les start-ups ont tout intérêt à se pencher concrètement sur la question dès maintenant. Il semble nécessaire qu’un cadre européen soit instauré, pour discuter de la prénormalisation de certains détails techniques ». Dans l’idée, les régulateurs européens pourraient entrevoir des règles strictes.…

Après Tesla, au tour de Virgin Hyperloop One de nommer un nouveau président du conseil d’administration. Mais chez Virgin Hyperloop One, ce sont deux nouvelles têtes qui arrivent : un nouveau PDG et un nouveau président du conseil d’administration. Branson avait quitté son poste de président il y a quelques semaines après ses critiques du royaume saoudien. De plus, il estimait que la société avait besoin d’un président plus actif, il est remplacé par le sultan Ahmed bin Sulayem. De son côté, le PDG de la société, Rob Lloyd est parti après trois années à la barre. C’est Jay Walder qui reprend son poste et prend la tête des opérations de Virgin Hyperloop One, d’après TechCrunch, il siègera également au conseil d’administration. La société a déclaré que cette nouvelle équipe de direction avait une mission claire et un cap à respecter : se concentrer sur la commercialisation de leur train futuriste, l’Hyperloop,…

Hyperloop Transportation Technologies (Hyperloop TT), la société de recherche travaillant sur le projet de transport futuriste du même nom imaginé par Elon Musk en 2013, a connu de gros progrès. Elle a révélé le premier exemplaire de la capsule qui devrait contenir les passagers et les transporter à plus de 1100 km/h, une vitesse proche de celle du son. Cependant, les bases de la technologie ayant été rendues publiques par Elon Musk, la société n’est pas la seule sur le marché. La Start-Up Transpod a commencé à préparer les tests de sa capsule dans le Limousin, et Tesla fait quand à elle des tests sur un modèle miniature. Parallèlement, la société Virgin Hyperloop connaît de grands progrès. Dans ce contexte, Hyperloop TT se doit d’évoluer très rapidement. C’est pourquoi l’entreprise espère pouvoir effectuer ses premiers tests avec passagers dès 2019. La société américaine va donc dès à présent transporter sa capsule à…

L’entreprise Hyperloop Transportation Technologies (HyperloopTT) a révélé qu’elle avait signé un accord avec la Chine. Dans un communiqué, la société américaine HyperloopTT a annoncé qu’elle venait de signer un accord avec la Chine, qui donnera suite à la construction d’une première piste dans la ville de Tongren, elle-même située dans la province de Guizhou au sud-ouest du pays. Pour rappel, ce lieu ne se situe pas loin de Guiyang, une zone de développement technologique créé il y a 18 ans pour attirer des entreprises issues du secteur de la technologie dans la région. Depuis sa mise en place, la stratégie semble avoir fonctionné puisqu’elle a séduit Tencent, Alibaba, mais aussi les américains Microsoft et Qualcomm. Si l’on sait que l’itinéraire couvrira une dizaine de kilomètres, le communiqué ne précise pas si la piste reliera deux zones précises ou non. Néanmoins, la courte distance laisse entendre que le train du futur…

La société Hyperloop Transportation Technologies (HyperloopTT) a annoncé qu’elle venait de signer un partenariat public-privé avec l’Ohio. De cette façon, elle espère bien relier les villes de Cleveland et Chicago en une demi-heure. Pour rappel, HyperloopTT constitue l’une des trois sociétés principales qui travaillent sur l’Hyperloop. À l’origine de ce projet, l’entrepreneur haut en couleur Elon Musk, qui souhaite ainsi relier les villes du monde grâce à un transport dont la vitesse serait de 1200 kilomètres par heure. HyperloopTT est installée dans la ville de Toulouse, sur l’ancienne base aérienne 101 de Francazal. Concernant les autres sociétés travaillant sur le projet, il y a aussi Virgin Hyperloop One, dont Richard Branson est à la tête, ainsi que TransPod. Assez logiquement, Tesla participe aussi au projet de son côté. De fait, chacune de ces trois entreprises tente tant bien que mal de tester le moyen de transport du futur. Si des…

Durant le CES 2018, Virgin Hyperloop One a présenté une application-concept visant à imaginer à quoi pourrait ressembler l’interface mobile de son service pour les usagers. S’il n’y a pas encore de lignes Hyperloop commerciales, les projets autour de cette technologie avancent à grands pas. D’un côté, les enjeux sont d’imaginer comment va fonctionner ce nouveau mode de transport, d’un autre côté, les enjeux sont d’imager quelles seront les expériences offertes aux passagers. L’application mobile a été développée en partenariat avec Here, une société spécialisée dans la cartographie. Dans l’interface, les usagers ont la possibilité de réserver une place dans un Hyperloop et de comparer leur trajet avec d’autres moyens de transport. L’application propose même un service pour gérer les derniers kilomètres avec la possibilité de commander une voiture via Lyft ou Uber. Il ne s’agit là que d’un concept d’application et d’intégration de la technologie Hyperloop dans notre quotidien,…

La société Virgin Hyperloop One a récemment partagé une étude de faisabilité et ses potentielles futures lignes en Inde. Pour rappeler rapidement ce en quoi consiste l’Hyperloop, ce nouveau moyen de transport initialement lancé par Elon Musk est (en quelques points) similaire à un réseau de métro à grande vitesse. Pour mesurer l’ampleur du projet, il faut préciser que l’objectif de vitesse est fixée à…1200 kilomètres à l’heure. En octobre, le fondateur du groupe Virgin Richard Branson investissait dans la société Hyperloop One, transformant ainsi son nom en Virgin Hyperloop One. Alors que la valorisation de la société se situait à l’époque à 700 millions de dollars, Branson n’a néanmoins pas partagé la hauteur de son investissement financier. La société a révélé qu’elle s’intéressait grandement à l’Inde afin d’y pratiquer une étude de faisabilité pour analyser les impacts d’un tel mode de transport. Si Virgin Hyperloop One souhaite se consacrer…

Send this to a friend