waymo

Le temps est venu. Après toutes ces années où les voitures sans pilotes ont agité la Silicon Valley, une entreprise commence à les proposer. C’est Waymo, filiale de Google, qui a ouvert le bal avec un service de location de véhicules autonomes à Phoenix, en Arizona. La première offre commerciale de Waymo s’appelle Waymo One. Elle fonctionne en permanence par l’intermédiaire d’une application, comme Uber. Et ce n’est pas son seul point commun avec le champion du VTC, Waymo One dispose également de … pilotes. Car oui, si vous ne le saviez pas encore, la loi requiert toujours la présence d’un chauffeur dans les voitures autonomes pour le moment. Ceci afin de pouvoir reprendre le contrôle si un risque survenait. Waymo a décidé d’être prudent pour le lancement de son application. Pour le moment, le service n’est accessible qu’aux personnes qui avaient déjà testé les voitures Waymo lors du programme…

Voiture Jaguar Autonome avec Waymo
Les voitures autonomes représentent un marché d'avenir. Cependant, malgré les possibles avancements, la réticence face à l'utilisation de cette technologie sur les routes est toujours présente. En annonçant un nouvel accident, Waymo en profite pour expliquer que ce dernier est dû à la réaction du chauffeur à bord du véhicule et que la technologie du véhicule aurait tout simplement pu éviter l'accident.

Après avoir annoncé que ses voitures autonomes avaient parcouru près de 16 millions de kilomètres, Waymo se prépare au lancement officiel de ses taxis autonomes. En effet, d’après TechCrunch, la filiale de Google testerait depuis quelques mois plusieurs modèles de tarification auprès d’un panel aux États-Unis. Aussi, il y a fort à parier que le service pourrait être déployé au grand public dès que la formule idéale de tarification des courses aura été trouvée. À l’heure actuelle, que sait-on sur les taxis autonomes de Waymo ? Avant de procéder à la commercialisation de son service de taxis autonomes, Waymo a décidé de mener plusieurs expérimentations à Phoenix puis en banlieue. Si dans un premier temps, l’objectif était de recueillir les impressions d’un groupe d’utilisateurs, les choses ont bien évolué depuis. Peu à peu, les surveillants de conduites ont disparu au profit de voitures totalement autonomes. Depuis mai dernier, les bêta-testeurs…

La société-mère de Google, Alphabet vient d’annoncer qu’une filiale de Waymo, nommée Huimo était installée en Chine. Une décision qui ne parait pas étonnante, car le pays est enclin à l’avancement du développement des voitures autonomes. Il y a quelques mois, la Chine a donné le feu vert à Baidu pour tester ses voitures autonomes. Google a en mai dernier enregistré la société Huimo Business Consulting à Shanghai. Le capital de la société atteint 3,5 millions de yuans, soit environ 508 000 dollars et le directeur de l’entreprise n’est autre que John Krafcik, le PDG de Waymo. D’après les informations communiquées, l’entreprise devrait travailler sur le design, la conception et les tests de certaines pièces, mais également se concentrer sur le conseil en affaires et en logistique. Cependant, Google ne compte pas lancer un service de transport autonome en Chine. Des employés travaillent dans cette société, mais Waymo a refusé de…

Waymo, la succursale du groupe Alphabet dédiée à la voiture autonome semble se préparer à lancer officiellement son service de taxi. En effet, la société a passé une commande de 62 000 véhicules au groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA), renforçant ainsi son partenariat avec le constructeur. Sur les routes, il sera donc bientôt possible de croiser une grande quantité de modèles Chrysler Pacifica aux couleurs de Waymo. « Nous sommes ravis d’approfondir notre relation avec la FCA qui soutiendra le lancement de notre service sans chauffeur, et d’explorer de futurs produits qui soutiennent la mission de Waymo, » a déclaré John Krafcik, CEO de Waymo. Pour l’instant, la flotte de la société de Google ne comporte que 600 véhicules autonomes. Si le service de taxi va être lancé sur la ville de Phoenix cette année, la prochaine ville sera San Francisco et ses environs. La réussite des tests et la…

Il y a quelques jours, je vous annonçais que les voitures autonomes circulant en Californie pourraient prochainement accueillir des passagers. Même si Uber et Tesla ont récemment été impliqués dans des accidents mortels, Waymo, l’entreprise de Google souhaite avancer rapidement ! Alors que le CEO de Waymo, John Krafcik avait confié lors de l’accident impliquant le véhicule Uber « nous sommes confiants, notre technologie sera solide et capable de gérer une situation comme cette dernière », l’entreprise est la seconde à postuler au programme pilote permettant aux entreprises de transporter des passagers et par la suite les transporter sans chauffeur en Californie.. Waymo prévoit de tester ses véhicules près de son siège social à Mountain View, nuit et jour, en ville ou sur autoroute, qu’il pleuve légèrement ou non ! Pour postuler, les entreprises doivent fournir précisément les villes dans lesquelles elles souhaitent effectuer les tests et donner aux services de polices…

Send this to a friend