Dans un billet de blog publié le 24 août, Waymo a annoncé le lancement d’un service test de robotaxis dans la ville de San Francisco. Une nouvelle avancée pour l’entreprise sœur de Google dont les véhicules autonomes ont d’ores et déjà parcouru 32 millions de kilomètres.

Baptisé Trusted Tester, le programme va permettre à des volontaires, qui pourront s’inscrire via l’application Waymo One, d’être transportés à travers San Francisco dans des véhicules Jaguar I-PACE équipés de la dernière technologie de conduite autonome de la firme. « Nous conduisons dans cette ville depuis plus de douze ans, nous avons accumulé plus de kilomètres de conduite autonome en Californie que quiconque dans le secteur et nous avons commencé à intensifier nos essais en proposant des trajets autonomes à nos employés à San Francisco au début de cette année », explique Waymo.

Si l’entreprise n’a pas communiqué combien de personnes participaient au programme et combien de véhicules étaient impliqués, elle a confirmé que, pour le moment, un chauffeur de sécurité serait présent à l'intérieur de ceux-ci pendant les trajets. L’objectif pour Waymo est de récolter de nombreux retours de la part de ses clients afin d’améliorer et d’optimiser son service :

« Qu'il s'agisse de l'utilisation de l'application Waymo One, de la prise en charge et de la dépose, ou de la course elle-même, nous recevons de précieux commentaires de la part de nos usagers, qui nous permettent d'affiner notre offre de produits à mesure que nous faisons progresser notre service. Nous avons donné le coup d'envoi de ce programme la semaine dernière avec quelques personnes sélectionnées et nous l'étendons maintenant à tous les San-Franciscains intéressés. Nous commencerons par un premier groupe et accueillerons d'autres usagers dans les semaines à venir ».

Pour cette expérience, Waymo va grandement s’inspirer de ce qu’elle fait dans la banlieue de Phœnix depuis 2017, où certains de ses 300 robotaxis sans chauffeur de sécurité transportent des habitants. Toutefois, la ville de San Francisco représente un défi plus poussé pour l’entreprise. Pleine de petites rues et de nombreux virages, elle est en outre régulièrement en proie à un brouillard très épais réduisant grandement la visibilité.

Vue aérienne de San Francisco.

San Francisco est une ville réputée pour ses nombreux virages. Photographie : Brandon Nelson / Unsplash

Ayant récemment levé 2,5 milliards de dollars, Waymo espère, à terme, pouvoir opérer des flottes de robotaxis dans certaines des plus grandes villes du monde. Elle est directement en concurrence avec d’autres entreprises outre-Atlantique, et plus particulièrement Cruise, la firme financée par General Motors.