La filiale d'Alphabet spécialisée dans les technologies de conduite autonome décide de s'allier à Geely, le géant chinois de l'automobile, propriétaire de Volvo Cars. Une alliance sino-américaine qui se donne pour objectif de produire une version électrique et autonome du Zeekr de Geely, sans volant ni pédalier d'ici quelques années.

Un Zeekr spécialement conçu pour Waymo

Avec Geely, Waymo compte étoffer sa flotte de véhicules autonomes. Les deux entreprises comptent développer conjointement une variante du véhicule électrique Zeekr de Geely. Ce modèle sera expressément conçu pour le service de mobilité à la demande Waymo One. Jusqu'à présent, Waymo utilisait différents types de véhicules, comme des Jaguar I-Pace, des Fiat Chrysler, ou des Volvo XC60. Aucun de ces véhicules n'avait été spécialement conçu pour Waymo, comme ce sera le cas du Zeekr de Geely.

Cela faisait plusieurs mois que Waymo était à la recherche du partenaire idéal pour lui apporter le savoir-faire et les moyens industriels nécessaires pour développer sa propre flotte de taxis autonomes. Avec Geely, ce rêve devient une réalité. Au fil des prochaines années, Waymo compte développer sa solution de « Transportation-as-a-service (TaaS) ». Le concept est simple : un véhicule autonome, sans chauffeur ni pédalier, conçu pour offrir un maximum de confort à ses utilisateurs.

Un nouveau taxi totalement autonome bientôt sur les routes

Le Zeekr de Geely propose un plancher parfaitement plat pour faciliter la montée et la descente, et des sièges rétractables afin de faciliter l'accès et d'offrir beaucoup de place aux passagers. La voiture est volontairement basse, tandis que le plafond est haut pour éviter d’avoir à trop se baisser pour prendre sa place.

Les portières seront coulissantes, vers l’avant et l’arrière pour offrir un large accès aux passagers au moment de leur entrée dans le véhicule. À l'intérieur du Zeekr, Waymo et Geely comptent installer des écrans et des chargeurs à portée de main.

Aperçu du Zeekr. Image : Waymo

Waymo ne donne pas de calendrier officiel pour le déploiement du Zeekr sur les routes américaines. Il faudra au moins attendre 2023. En attendant, la filiale d'Alphabet continue de peaufiner son service de taxis autonomes à Phœnix ainsi qu'en Californie. Si tout se passe bien, l'arrivée du Zeekr devrait permettre à Waymo d'officialiser le lancement commercial de son offre sur l'ensemble du territoire américain. C'est en tout cas l'objectif recherché.