WeChat : toute l'actualité sur siecledigital.fr

WeChat

Avec près de 1,1 milliard d’utilisateurs à travers le monde, l’application chinoise WeChat est l’une des plus avancées dans son domaine, technologiquement parlant. La messagerie est au cœur de la vie des chinois. Ils y discutent, paient, jouent, et bien plus encore. Pourtant WeChat ne nous dit pas tout et peut même censurer certains messages en temps réel. Le CitizenLab de l’Université de Toronto publie ses recherches pour prouver comment la censure automatique s’exerce sur la messagerie chinoise. WeChat : la censure automatique est imposée Récemment, Tencent, propriétaire de WeChat, entrait au capital de Reddit à hauteur de 150 millions de dollars (133 millions d’euros). L’entreprise chinoise devient l’un des actionnaires principaux du groupe. Un rapprochement que l’on pourrait qualifier de contre nature. En effet : d’un côté, l’américain Reddit œuvre pour la liberté d’expression, de l’autre le chinois Tencent est contraint à la censure de Pékin. Ce n’est pas nouveau :…

Le géant chinois, Tencent lancera prochainement Xiaowei, son premier assistant vocal pour son service de messagerie, WeChat. Le petit milliard d’utilisateurs de la plateforme pourra désormais effectuer une simple recherche en questionnant. Tencent dévoile couramment de nouvelles fonctionnalités pour ses utilisateurs à l’instar des stories qui ont fait leur apparition sur WeChat. Toutefois, c’est un véritable défi que se lance la firme. La Chine est l’un des pays où coexistent des milliers de dialectes régionaux. Cependant, en tant que 7ème capitalisation mondiale, le géant chinois devrait être en mesure d’arriver à son but. Devançant Messenger de 200M d’utilisateurs, WeChat devrait à l’avenir devenir la première messagerie à incorporer un assistant vocal, même s’il est difficile de limiter à ce seul aspect. Surnommé Xiaowei l’assistant fera un lien direct avec pléthore de services signés Tencent mais aussi à des services externes tels que Meituan Dianping (ecommerce) ou Didi Chuxing (application pour commander un…

Fruit d’un partenariat entre InterContinental et WeChat, ce nouvel hôtel connecté vient d’ouvrir à Shangaï. Il permet aux clients d’utiliser WeChat pour réserver une chambre, faire leur check-in à distance, utiliser leur téléphone pour déverrouiller leur chambre ou encore commander leur petit déjeuner, sans aucune assistance humaine. L’aspect innovant de cet hôtel connecté que WeChat et InterContinental mettent en avant, est son système de reconnaissance faciale qui régit et améliore l’expérience client. Par exemple, une fois sa chambre réservée et pour la débloquer à son arrivée, le client n’aura qu’à scanner son visage pour accéder à sa clé de chambre virtuelle et bénéficier de l’intégralité des services de l’hôtel. Avec son smartphone, le client dispose de plusieurs services connectés sur l’application comme le réglage de la climatisation, des chauffages et lumières, mais aussi tout paiement ou réservation. La plupart des pièces et services de l’hôtel sont connectés, comme la salle…

L’une des sociétés les plus valorisées au monde, Tencent, est en train de travailler avec le gouvernement chinois afin d’élaborer un laissez-passer électronique via son application WeChat. Il sera destiné aux chinois et leur permettra de voyager facilement à l’intérieur du pays entre Hong Kong, Macau, et la province méridionale du Guangdong. Cela fait plusieurs mois que les équipes de WeChat travaillent sur une dématérialisation de documents officiels. En décembre, le réseau social utilisé par plus d’un milliard de personnes a lancé un programme pilote à Guangzhou : WeChat ID. Il s’agit-là d’une approche visant à utiliser son compte sur le réseau comme carte d’identité. Avec la reconnaissance faciale, les chinois peuvent relier leur carte d’identité à leur profil personnel sur WeChat. Néanmoins cette première étape ne permet de déverrouiller que des fonctionnalités limitées. Pour relier totalement les deux éléments, il faudra se rendre dans un lieu pour scanner directement…

La Chine teste une nouvelle pratique en faisant de la plateforme populaire WeChat une carte d’identité alternative. Créée en 2011 par la firme chinoise Tencent, WeChat est un réseau social qui rassemble une communauté de plus de 960 millions de personnes, dont 60% des utilisateurs sont actifs au quotidien. Si le nombre est important, c’est aussi parce que, de simple app de messagerie instantanée, WeChat a su se transformer en une plateforme aux multiples fonctionnalités. Dans un pays où Facebook, Instagram et Google ne font pas partie de la vie des habitants, WeChat s’inscrit de façon marquante dans l’écosystème numérique chinois. Aussi, le gouvernement semble vouloir lui accorder une place encore plus importante en créant le programme pilote « WeChat ID ». Selon les dires du Financial Times, le projet pilote est en test dans la métropole de Guangzhou, dans laquelle les utilisateurs peuvent relier leur carte d’identité au réseau…

L’environnement commercial et digital de la Chine connait ses plus beaux jours dans l’Empire du Milieu. En effet, l’industrie e-commerce déborde d’innovations et de solutions clés en mains pour satisfaire une demande de plus en plus exigeante et en quête de qualité. Une industrie croissante et pleine d’opportunités La Chine est considérée comme l’un des pays les plus développés en ce qui concerne l’adoption et le développement du digital. Le pays a déjà fait face à l’émergence de plusieurs solutions digitales concernant le commerce online telles que le commerce online to offline, le commerce social et le M-commerce (mobile). Le commerce transfrontalier devient également de plus en plus populaire auprès des consommateurs qui voient en ces nouvelles plateformes, un moyen facilitant l’achat de produits internationaux et de la part des acteurs étrangers, une opportunité moins contraignante de pouvoir se développer dans le pays. L’E-Commerce en Chine en quelques chiffres : La…

WeChat s’associe avec la startup BingoBox pour lancer un concept de point de vente automatisé et sans personnel. Amazon Go et sa technologie semble ne pas être passé inaperçu en Chine. Le réseau social principal et innovant WeChat a décidé de prendre le taureau par les cornes en lançant un clone du concept, mais adapté à son marché. Le point de vente imaginé par BingoBox est entièrement automatisé mais aussi mobile. Il peut facilement être déplacé d’un endroit à un autre. Pour pénétrer dans le magasin, il suffit de scanner le QR code à l’entrée, puis de confirmer son numéro de téléphone. La validation du compte se fait via le compte officiel de BingoBox sur WeChat. Une fois à l’intérieur, le client peut choisir les produits qu’il souhaite acheter puis se diriger vers la caisse automatique. Une fois les produit scannés, retour sur le QR code pour effectuer un règlement…