WeChat

Malgré une forte régulation du jeu vidéo en Chine, Tencent devrait enregistrer des résultats records en termes de ventes pour le dernier trimestre. Créé en 1998, Tencent s’est rapidement imposé comme l’un des 4 géants technologiques chinois. Le T des BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) est à la fois leader mondial du jeu vidéo et propriétaire de WeChat, la Super App la plus aboutie du monde qui réunit plus d’un milliard d’utilisateurs actifs. Tencent, le géant aux mille visages Comme beaucoup d’autres entreprises chinoises du début des années 2000, Tencent a connu le succès en reproduisant en Chine une recette qui avait déjà fait ses preuves à l’étranger. En 1998, le visage qui inspire son fondateur Ma Huateng, c’est ICQ, un service de messagerie instantanée israélienne. Tencent développe alors QQ, un service gratuit de messagerie PC qui connaît un succès fulgurant en Chine pour atteindre plus de 100 millions d’utilisateurs…

L’application au milliard d’utilisateurs par mois, WeChat vient d’annoncer une fonctionnalité de vidéo éphémère, initialement lancée sur l’application Snapchat. La fonctionnalité se nomme Time Capsule, comme le rapporte TechCrunch. Contrairement à Instagram ou Snapchat il n’y a pas de section dédiée aux stories. Il suffit d’enregistrer une vidéo de 15 secondes maximum et cette dernière sera ensuite disponible durant 24 heures. Les utilisateurs sauront qu’une story a été faite, car un rond bleu apparaîtra sur la photo de profil, comme on peut le voir ci-dessous. Cette annonce intervient après une refonte majeure pour l’application chinoise. Pour Snapchat il s’agit tout simplement d’une entreprise en plus qui copie sa fonctionnalité historique. Aujourd’hui la majorité des réseaux sociaux ou des applications de messageries sont dotées de stories. L’application qui a révolutionnée la manière de communiquer est aujourd’hui confrontée à la concurrence accrue des autres applications. Snapchat doit trouver le moyen de se…

Google, dont les services de courrier électronique et de recherche sont bloqués en Chine, continue à chercher des moyens pour maintenir sa présence dans le pays, huit ans après s’être officiellement retiré à la suite des conflits portant sur la censure des résultats de recherche. Le moteur de recherche américain continue à tester de nouvelles stratégies en Chine après qu’il ait lancé son premier mini jeu destiné à WeChat, l’application la plus populaire du pays. Pour rappel, cette dernière est utilisée quotidiennement par des centaines de millions de chinois pour des services qui s’étendent au-delà du simple chat puisqu’elle inclut les paiements mobiles, le paiement de factures, la livraison de nourriture et encore plus. Tencent, la maison mère de WeChat, a ajouté de nombreux minis jeux l’année dernière et ils fonctionnent efficacement comme des applications attachées au service. Cela signifie que les utilisateurs contournent Google Play ou l’App Store d’Apple…

Très populaire en Chine, le réseau social WeChat a annoncé qu’il avait dépassé le cap du milliard de comptes présents sur sa plateforme. Si WeChat a initialement été fondé comme une simple messagerie, les fonctionnalités et l’usage de l’application ont largement dépassé ce postulat de base. À ce jour, la plateforme possède de multiples caractéristiques qui ont su faire d’elle l’un des plus importants réseaux sociaux au monde. Moins connue que Facebook, elle doit certainement sa discrétion en occident au fait que la grande majorité des utilisateurs sont chinois (et en Chine). Pour ce qui est de son appartenance, elle est détenue par Tencent, l’une des plus importantes entreprises du pays spécialisée dans les services web et mobile. Compte tenu de sa popularité croissante, WeChat aurait finalement dépassé le cap du milliard d’utilisateurs. Selon les informations que le patron de Tencent, Pony Ma a donné au Financial Times, le chiffre…

Tencent, actionnaire historique de Snap, société mère de Snapchat, a récemment fait l’acquisition de nouvelles actions et possède à présent 12% de l’entreprise californienne. Tencent est une firme chinoise qui possède de nombreuses sociétés dont WeChat. C’est un réseau social très populaire en Chine, mais aussi très en avance dans les usages comparé à Facebook par exemple. Il y a quatre ans, alors que Snap n’existait pas et que Snapchat était encore une petite entreprise, Tencent a rapidement vu son potentiel et a alors investi. À présent, la société Snap dégringole en bourse, et depuis l’arrivée des Stories sur Instagram, elle perd de plus en plus d’utilisateurs. Ces événements poussent le réseau social à se renouveler et à trouver d’autres solutions pour perdurer. Cette phase de transition difficile offre à Tencent une opportunité de renforcer ses positions dans l’entreprise. D’un autre côté, cette ‘offensive’ du chinois est aussi une opportunité…

Nous vous en parlions il y a tout juste un mois. Une ferme à clics chinoise avait été signalée sur Twitter par le compte English Russia. Pour rappel, une ferme à clics est une entreprise qui monnaie un « boost artificiel » des avis, des notes sur l’App Store ou Google Play encore l’achat de mentions J’aime et autres followers sur les réseaux sociaux. Derrière cette pratique se cache le principe du « le monde attire encore plus de monde ». En effet pour les applications, les avis et les notes sont les principaux arguments de téléchargements. Russian man visited Chinese click farm.They make fake ratings for mobile apps and things like this.He said they have 10,000 more phones pic.twitter.com/qE96vgCCsi — English Russia (@EnglishRussia1) 11 mai 2017 Aujourd’hui, c’est en Thaïlande qu’une ferme à clics a été perquisitionnée par la police. Nous n’avons pas encore de précision quant à savoir…

Send this to a friend