Lors de la conférence annuelle WeChat qui s’est tenue ce mardi 10 janvier, Tencent a révélé les performances de sa super-application, et plus particulièrement de Channels, son clone de TikTok lancé il y a trois ans. Le bilan est positif pour le géant chinois : son format de courtes vidéos connaît une croissance folle.

Des chiffres ahurissants pour Channels, contrairement aux autres branches de Tencent

Alors que ses divisions de jeux vidéo et de streaming sont en difficulté pour des raisons économiques et réglementaires, Tencent doit compenser les pertes, et cela passe par son géant WeChat. Au mois d’août, la société annonçait par exemple l’ajout de publicité dans le moteur de recherche de sa super-application, espérant la monétiser davantage.

Mais WeChat aussi voit sa croissance diminuer : son nombre d’utilisateurs actifs mensuels a augmenté de 14 % en 2022 pour atteindre 1,3 milliard de personnes, contre un bond de 40 % l'année précédente. À contre-courant, Channels a réalisé des performances impressionnantes au cours de l’année 2022. Le temps qui y est passé par les utilisateurs est, par exemple, 80 % plus important que sur Moments, le réseau social intégré à la super-application.

Le nombre total de vues sur Channels a augmenté de plus de 200 %, aidé par une hausse de 400 % des visionnages de vidéos basées sur les recommandations de l'IA, ainsi que par une augmentation de 237 % des visionnages de vidéos d'actualité, ont déclaré les dirigeants de Tencent. En conséquence, l’e-commerce sur Channels a explosé avec un bond de 800 % de la valeur brute totale des marchandises vendues via la plateforme.

Tencent veut attirer les créateurs et les marques

Depuis le déploiement de Channels, Tencent cherche des moyens de monétiser la plateforme, et a lancé des outils afin d’y faciliter le commerce en ligne. L’entreprise compte continuer sur sa lancée, mais également en faire plus pour les créateurs. Elle va par exemple inclure davantage leur contenu dans ses recommandations, avec un accent mis sur ceux qui évoluent dans la musique et la comédie. Le géant chinois s’est en outre engagé à lancer de nouveaux programmes pour les marques afin de les aider à booster leur présence sur Channels, rapporte le South China Morning Post.

Avec ces annonces, Tencent prouve à quel point elle compte sur son format de courtes vidéos. Son dirigeant, Pony Ma, a d’ailleurs assuré, le mois dernier, que la vidéo courte était devenue le nouvel espoir de l'entreprise, d’autant plus que WeChat possède un avantage par rapport à Douyin (équivalent chinois de TikTok) ou même Kuaishou : elle s’articule autour des amis et des contacts proches, et peut grandir sur une base très solide grâce aux nombreux autres services qu’elle fournit.