boring company : toute l'actualité sur siecledigital.fr

boring company

La société « The Boring Company » appartenant au milliardaire Elon Musk, abandonne le projet de construction d’un tunnel « Loop », à l’ouest de Los Angeles. Cette annonce arrive en parallèle de l’ouverture du premier tunnel d’essai sous la ville de Hawthorne, en décembre. La compagnie cède donc face à de nombreuses protestations, comme annoncé ce mardi dans une déclaration conjointe avec les protestataires. Ces derniers étaient principalement des résidents de la ville d’Hawthorne, accompagnés par des associations de protection de l’environnement. En Mai, ils avaient intenté une procédure contre « The Boring Company ». Ils dénonçaient l’empreinte écologique trop néfaste de la construction d’un tel projet. Tout en craignant les perturbations qu’engendreraient les engins de transport nécessaires au forage d’un tel ouvrage. Il faut dire que la ville de Los Angeles, qui est une ville engorgée par les embouteillages, s’était montrée extrêmement enthousiaste à l’annonce de ce projet. Un comité du conseil municipal avait ainsi favorisé…

Malgré leurs nombreuses victoires et leur indéniable popularité, l’équipe de baseball des Dodgers de Los Angeles ne sera peut-être plus le seul spectacle du stade. Elon Musk a en effet annoncé la création d’un nouveau tunnel aux Etats-Unis, à Los Angeles précisément pour se rendre au stade des Dodgers. Le trajet serait proposé pour 1$ et durerait 4 minutes seulement, Musk ayant bien compris que la circulation était un cauchemar les soirs de match. Certes on savait que l’entreprise d’Elon Musk, The Boring Company avait pour ambition de solutionner les problèmes de trafic en ville en creusant des tunnels pour navettes électriques à haute vitesse, mais c’est cette fois-ci un projet d’une ampleur incroyable baptisé Dugout Loop. D’une longueur d’environ 6 kilomètres et d’environ 9 mètres de profondeur, le tunnel passera sous des terrains qui devraient lui épargner les problèmes d’autorisation administrative, The Boring Company régnant sur une partie de…

The Boring Company est l’entreprise d’Elon Musk, qui a développé le concept de l’Hyperloop et qui consiste à propulser une capsule à une très grande vitesse dans un tunnel grâce à la baisse des frottements. Ce projet a ensuite découlé sur un autre, appelé The Loop, qui consistait à faire passer les voitures dans un tunnel sous-terrain grâce à une plateforme autonome qui permettrai aux passager de se déplacer à une vitesse de 200km/h. Jusqu’à aujourd’hui, les concepts présentés par Musk étaient adaptés aux véhicules particuliers. Critiqué par les adeptes des transports en commun, Elon Musk présente Urban Loop System et annonce qu’il se concentre désormais sur le transport de personnes (et de cyclistes) ; les voitures passeront donc en deuxième position. Il indique dans un de ses tweets qu’il reprendra le développement du transport des voitures une fois que les besoins en transport en commun sont atteints. Pour lui, sa décision est basée…

Du coup, est-ce que c’est toujours de l’hyperloop ? C’est ce que semble affirmé la société Arrivo qui a signé un partenariat avec la ville de Denver aux États-Unis. Société fondée par un ancien employé de SpaceX et Hyperloop, Brogan BamBrogan, la technologie utilisée semble être un mélange entre celle d’Hyperloop et celle de Boring Company. Elle utilise des pistes magnétiques idéalement placées le long des voies rapides ou des périphériques. Le système pourrait non seulement supporter des voitures, mais aussi des utilitaires. Arrivo a aussi élaboré son propre véhicule pourrait aussi bien se placer sur les voies magnétiques, que sur le bitume. Contrairement à Hyperloop qui veut accélérer le transport d’une ville à l’autre, et Boring Company qui veut proposer des voies souterraines pour traverser les villes, Arrivo proposer un mix. La société veut réduire la congestion en créant un réseau de voies pour des trajets stratégiques. De plus…

En juillet, Elon Musk avait annoncé sur Twitter avoir terminé la première partie test de son fameux tunnel, projet géré par la société du nom de The Boring Company. Contrairement à d’autres sociétés, dont Apple, qui ont plutôt tendance à garder leurs avancées pour eux, le milliardaire fait le choix de partager les nouveautés et les photos au grand public. Elon Musk raconte, surtout sur Twitter, comment le projet de tunnel anti-embouteillage suit son avancée peu à peu auprès des politiques de L.A, à l’exemple de sa rencontre avec le maire de la ville. Récemment, il a été dévoilé que la Boring Company était autorisée par la ville à creuser une autre partie du fameux tunnel. Plutôt que la rencontre avec le maire de L.A, qui s’annonçait certes formelle mais toutefois moins concrète que le vote du Conseil Municipale de Hawthorne (Californie), l’autorisation de creuser a été donnée à l’entreprise.…

Le patron de Tesla et SpaceX travaille depuis plusieurs mois sur un projet de tunnels sous-terrains ayant pour objectif d’éviter les embouteillages en ville. Grâce à un système d’ascenseurs, les voitures descendraient en sous-sol pour être déposées sur des plateformes électriques et déplacées à une vitesse de 200 kilomètres par heures. De quoi rejoindre L.A à Westwood en 6 minutes au lieu de 30. Mi-juin, Elon Musk annonçait avoir rencontré le maire de Los Angeles Eric Garcetti et tweetait sur une « rencontre prometteuse ». Il y a quelques jours, l’entrepreneur faisait savoir que la première section du tunnel était terminée. Avec quelques photos et vidéos partagées sur Twitter, Elon Musk a aussi montré le travail du tunnelier Godot, baptisé de la sorte en référence à la pièce de théâtre de Beckett. Le premier tunnel de la Boring Company est donc en construction au siège de SpaceX, à Hawthorne (L.A,…

Lors d’un TED Talk à Vancouver la semaine dernière, l’excentrique Elon Musk n’a pas failli à sa réputation. Il a pris tout le monde à contre-pied en commençant par parler de son projet de tunnel sous-terrain au lieu de s’épancher sur ses derniers succès comme SpaceX ou Tesla par exemple. En effet, il a montré une vidéo de ce que devrait être ces ‘tunnels à voiture’. D’après ce qu’il a appelé des « car skates », les voitures devraient éviter les affres des embouteillages en étant descendues sous terre grâce à une plateforme. Cette dernière conduirait même la voiture à 209 km/h vers sa destination. Le tout ramènerait à un trajet entre Los Angeles et le quartier de Westwood (banlieue ouest de L.A) à 6 minutes au lieu des 30 minutes habituelles. Lui et sa « Boring Company » (c’est le nom qu’il s’est amusé à donner à ce projet, car, il vaut l’avouer…

Send this to a friend