The Boring Company s'installe en Chine à la fin du mois d'août
Transports

The Boring Company s’installe en Chine à la fin du mois d’août

En s'installant en Chine, Musk espère augmenter la présence de ses entreprises notamment Tesla, dans le pays et faire face à moins de contraintes pour développer ses projets.

Des tunnels sous terre pour se déplacer plus rapidement et éviter les embouteillages ? C’est le projet fou et pourtant si réaliste d’Elon Musk avec The Boring Company. Initialement lancé aux États-Unis, le projet va traverser les frontières. Elon Musk sera présent en Chine à la fin du mois à l’occasion de la World Artificial Intelligence Conference. L’occasion parfaite pour inaugurer le lancement d’une unité The Boring Company en Chine, comme il l’explique sur Twitter.

The Boring Company a présenté fin 2018 son premier tunnel en Californie. Le concept est simple. Sur des rails, les voitures sont propulsées à plus de 150km/h. Pour y accéder les voitures prennent un ascenseur à voiture ou une spirale. À terme toutes les voitures autonomes pourront circuler dans ces tunnels et les piétons pourraient également y accéder tout comme les bus. Fin mai, The Boring Company signait un contrat de 48,6 millions de dollars avec Las Vegas.

Le premier lancement en dehors des États-Unis

À présent Musk souhaite déplacer son savoir-faire en dehors des États-Unis. Il a choisi la Chine pour lancer une unité de The Boring Company.Dans son tweet, il a également confirmé que des tunnels sous l’eau sont prévus. 

On ne sait pas encore quels seront les premiers projets de l’entreprise en Chine, ni pourquoi la Chine a été choisie, mais c’est une avancée certaine pour la société et un choix qui n’est pas anondi. Le projet a rencontré quelques difficultés notamment en terme d’avancement aux États-Unis. Dans le même temps, Tesla est en train de construire une Gigafactory à Shanghaï. L’oiseau fait son nid donc !

Send this to a friend