5G : toute l'actualité sur siecledigital.fr

5G

Vraisemblablement, l’accord signé hier entre les États-Unis et la Pologne n’a pas plu à Huawei. L’entreprise technologique chinoise a récemment accusé le pays d’avoir mené des cyberattaques à répétition contre ses systèmes de sécurité. Aucune preuve n’a été fournie pour appuyer ces propos. Faut-il croire à de telles accusations ? Huawei va loin dans ses accusations et explique que le gouvernement américain aurait « utilisé tous les outils à sa disposition, y compris des moyens scrupuleux » pour perturber les activités commerciales de l’entreprise. Des accusations qui surviennent seulement quelques heures après que l’accord entre la Pologne et les États-Unis ait été signé. Ce dernier prévoit de renforcer la régulation des équipements 5G venus de l’étranger, notamment ceux de Huawei. D’après un porte-parole de Huawei, les États-Unis auraient illégalement détenu des membres du personnel de l’entreprise. Le gouvernement aurait également envoyé des agents du FBI pour déterrer de vieilles affaires au sein…

Ce n’est pas encore aujourd’hui que les new-yorkais pourront dire au revoir à la 4G. Dans un communiqué officiel publié le 06 Août dernier, le leader américain de la téléphonie AT&T annonçait le lancement de la 5G à New York dans un rayon … limité. La Cité de La Liberté rejoint ainsi les 20 autres villes américaines dans le même cas. AT&T lance officiellement la 5G à New York Vitesse incroyable, latence quasi inexistante et une connexion qui pourrait répondre efficacement à l’impatience de la vie quotidienne ? Belles et nombreuses sont les promesses de la 5G qui, jusqu’à peu peinait à arriver dans les villes ou se répandre dans l’industrie des smartphones compatibles. Cependant, voilà qu’après des années d’attente et de débats, le nouveau réseau ultra-rapide montre le bout de son nez dans les grandes métropoles européennes, et américaines ou encore en Corée du Sud. C’est dans un tweet…

En avril dernier, Intel abandonnait le marché des modems 5G suite à l’accord signé entre Qualcomm et Apple. Intel était avant cela l’unique fournisseur d’Apple, sans ce client, l’entreprise américaine ne pouvait pas lutter contre des concurrents comme Qualcomm, Samsung, ou encore Huawei. « Il est devenu évident qu’il n’y avait pas de chemin clair vers la rentabilité et les rendements positifs », a déclaré le directeur général d’Intel, Bob Swan. En plus de se retirer du marché, Intel a choisi de mettre en vente sa branche consacrée aux modems 5G. Jusqu’à présent, l’acheteur qui paraît le plus probable n’est autre qu’Apple. Le Wall Street Journal relate que la firme de Cupertino serait en sérieuse discussion avec Intel et pourrait débourser près d’un milliard de dollars. Selon les sources du média américain, les deux sociétés discutent depuis l’été 2018, et le rachat pourrait bien avoir lieu cette semaine. Cela signifierait qu’Apple sera…

Peu à peu, la 5G s’installe dans les grandes villes des États-Unis, d’Asie, ou d’Europe. Cette cinquième génération de standard pour la téléphonie se présente comme une véritable rupture avec les précédentes. Elle promet un temps de latence presque réduit à néant, un débit équivalent à celui de la fibre optique, et une densité des appareils au km2 bien plus importante. La 5G ouvre la voie à bien de nouveaux usages, dont une intégration visant à connecter les sites de production, et ainsi les rendre plus intelligents que jamais. Néanmoins, l’Industrial Internet of Things (IIoT) ne pourra servir correctement les entreprises qu’à partir de réseaux 5G privés. C’est en tout cas ce qu’affirme Gerardo Giaretta, head of Industry 4.0 de Qualcomm, dans des propos rapportés par EE Times. En effet, ils permettraient de maitriser la couverture du réseau, tout en renforçant la sécurité, et en adaptant les performances selon les…

Il fallait s’y attendre, dans une situation de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, la Russie essaye de tirer son épingle du jeu. Le dirigeant russe, Vladimir Poutine, a fait savoir que la coopération entre la Russie et la Chine se situait désormais à un niveau sans précédent. Huawei va développer le réseau de 5G du plus grand opérateur de téléphonie russe : MTS. Huawei estime que « les États-Unis ne représentent qu’une partie du monde » et le prouve en signant ce rapprochement historique avec la Russie. L’accord coïncide avec une visite de trois jours du président chinois Xi Jinping à Moscou. Preuve de la volonté des deux puissances de vouloir se rapprocher dans ce contexte particulièrement tendu avec les États-Unis. Voici une affaire qui profite grandement à Vladimir Poutine. Alors que Trump décrétait en mai dernier l’état d’urgence nationale, dans le but de bannir la société technologique chinoise…

En novembre dernier, EE, l’opérateur téléphonique numéro 1 au Royaume-Uni, annonçait qu’il se lançait dans la 5G. Aujourd’hui c’est officiel, son réseau est actif. Les habitants des grandes villes du territoire ont désormais accès à la technologie 5G. Notamment à Londres, Edimbourg, Cardiff, Belfast, Birmingham et Manchester. Cette annonce intervient près d’un mois avant le lancement de la 5G par Vodafone, concurrent direct d’EE. Un journaliste de The Verge a testé la qualité du réseau, armé d’un OnePlus 7 Pro 5G. Les premiers résultats sont impressionnants. L’opérateur téléphonique EE a concentré le déploiement de sa 5G sur les zones les plus fréquentées. Des quartiers comme St Paul’s, Covent Garden, Soho, The Strand, Tower Bridge et London Bridge sont aujourd’hui parfaitement couverts. Le journaliste de The Verge estime que la 5G a une vitesse moyenne 10 fois supérieure à celle de la 4G. Il atteint sans problème les 200 Mb/s, c’est effectivement…

C’est Vodafone, l’un des quatre grands opérateurs de télécommunications anglais, qui officialisera l’arrivée de cette nouvelle technologie dans le pays. En effet, l’opérateur a indiqué que la 5G serait disponible au sein du Royaume-Uni à partir du 3 juillet prochain. Pour être totalement précis, Vodafone prévoit de déployer son réseau 5G dans sept villes : Birmingham, Bristol, Cardiff, Glasgow, Manchester, Liverpool et Londres. Avant la fin de l’année 2019, l’opérateur prévoit de couvrir douze autres villes avec de la 5G. Avec 19 grandes villes couvertes, le Royaume-Uni ferait office de précurseur en la matière. Pas de surprise au niveau des prix. Vodafone précise que le déploiement de la 5G n’impactera pas nos forfaits. Les tarifs seront, a priori, les mêmes que ceux pratiqués avec la 4G. Au Royaume-Uni, les quatre opérateurs principaux se livrent une guerre sans merci pour arriver en tête de la course au déploiement de la 5G.…