boeing

SpaceX et la NASA organiseront le 7 janvier 2019 leur premier vol d’essai sans équipage de la capsule Crew Dragon. Il s’agira du premier vol d’essai sans équipage du programme initié par la Nasa. Ce dernier ayant pour objectif ultime, le transport des astronautes de et vers la station spatiale. Ce premier tir de test baptisé Demo-1 avec sa capsule habitable devrait par ailleurs se dérouler depuis le pas de tir 39A du Centre Spatial Kennedy en Floride. Avec ce test, les ingénieurs de la NASA espèrent récolter de nombreuses données. Notamment sur la fusée Falcon 9, ainsi que la capsule Dragon. Mais aussi sur le déroulement des opérations de mise en orbite, d’amarrage à l’ISS, et enfin le retour sur la planète Terre. Ces données précieuses devraient en outre, permettre de passer à de prochaines étapes de vérification. En effet, en cas de réussite, la mission Demo-2 devrait suivre. Cette dernière devra tenter cette fois-ci,…

Décidement les nouvelles fusent chez Boeing depuis plusieurs semaines… Au-delà du jeu de mot hasardeux, la firme américaine a dévoilé son projet d’un avion hypersonique atteignant la vitesse du son de Mach 5 (envrion 6 000 km/h) quand un avion commercial vole à envrion (selon les modèles des sociétés) à 900 km/h. Boeing a dévoilé, lors d’un salon professionnel aux États-Unis, le nouveau concept d’avion hypersonique. Si le projet voit définitement le jour (c’est-à-dire le financement de l’armée américaine), l’avion pourrait être utilisé pour des missions de reconnaissances ou de combat. C’est vraiment un problème difficile de mettre au point un avion qui décolle et accélère par Mach 1 jusqu’ à Mach 5 et au-delà. – Kevin Bowcutt, Chief Scientist of Hypersonics at Boeing Research & Technology. Si ce genre d’annonce a surtout pour effet de montrer l’avancée technologique de Boeing face à ses concurrents comme Lockheed Martin (société américaine…

Pour la fin d’année, Boeing a présenté un tout nouveau modèle de drone ravitailleur destiné aux missions militaires de porte-avions : le MQ-25 Stingray. Toujours au stade de prototype, il a pour but de recharger en carburant les avions de chasse en plein vol. Cette présentation place Boeing en tête d’une compétition avec deux autres sociétés qui sont Lockheed Martin et General Atomics. Ces trois protagonistes ont pour mission de réaliser le meilleur MQ-25 possible pour ainsi décrocher un contrat juteux avec la Défense américaine qui demanderait 76 unités d’après le Washington Post. Le cahier des charges est précis. Le drone doit être capable d’apporter quelque 6 800 kilogrammes de carburant jusqu’à un avion de chasse dans un rayon de 800 kilomètres autour du porte-avions. La deadline est fixée pour le milieu de l’année 2020 avec une première commande de quatre prototypes afin de s’assurer que le drone est en…

Send this to a friend