US Air Force : le X-37B est en orbite autour de la Terre depuis plus de 718 jours
ScienceTransports

US Air Force : le X-37B est en orbite autour de la Terre depuis plus de 718 jours

L'avion spatial vient de battre son propre record. Il est capable de rester en orbite très longtemps grâce à ses panneaux solaires.

Le 7 septembre 2017, l’avion spatial X-37B de l’US Air Force se plaçait en orbite autour de la Terre. Nous ne savons pas réellement ce qu’il fait de plus que de tenter de battre son précédent record de 717 jours, 20 heures et 42 minutes de vol. Justement, l’avion spatial vient de dépasser les 718 jours en orbite autour de la Terre.

OTV : une mission orbitale qui date de 2010

Cet avion très particulier est capable de rester en orbite très longtemps grâce à des panneaux solaires et, accessoirement, à l’absence d’équipage. Voilà presque deux années que l’US Air Force l’a fait décoller… Des test sont effectués avec cet avion spatial depuis 2010. Il y a 9 ans, la toute première mission du genre baptisée OTV, pour Orbital Test Vehicle voyait le jour en collaboration avec Boeing (constructeur du X-37B).

Ce premier vol aura duré 224 jours. Depuis après chaque fin de mission, une nouvelle mission est relancée et l’engin gagne environ 200 de jours de vol à chaque fois. L’avion spatial X-37B actuellement en vol, fait partie de la mission spatiale OTV-5. Les spécialistes pensent qu’il pourrait encore rester en orbite pendant plusieurs mois et peut-être même dépasser les 1 000 jours de vol.

Que fait réellement cet avion spatial ?

Nous sommes nombreux à essayer de comprendre pour quelles raisons l’armée de l’air américaine cherche à fabriquer un vaisseau spatial avec une telle autonomie. Ces essais soulèvent de nombreuses questions dans le monde de l’aérospatial. D’après le Daily Beast cet avion serait conçu pour transporter des engins expérimentaux. Notamment des caméras de haute technologie, des capteurs électroniques dernière génération ou encore des outils pour cartographier notre planète.

Classées secret défense, les missions du X-37B ne livreront pas leurs secrets de si tôt. Publiquement, l’avion a un double objectif : « tester des technologies spatiales réutilisables pour assurer l’avenir des États-Unis dans le domaine spatial et réaliser des expériences nouvelles dans l’espace qui pourraient ensuite être analysées sur Terre et servir pour la conquête spatiale ». L’avion spatial décolle du site de SpaceX, le SLC-40 à Cap Canaveral en Floride. Il semblerait que l’entreprise privée propose des services bien moins onéreux que la NASA.

Send this to a friend