Dans la nuit du 7 au 8 janvier 2018, SpaceX a envoyé dans l’espace avec succès un vaisseau top secret dans le cadre d’un partenariat avec le gouvernement américain. Ce vaisseau porte le nom de Zuma et semble attirer bien des spéculations.

Il s’agit là du premier lancement de la société d’aérospatiale d’Elon Musk pour l’année 2018. Pour 2017, l’entreprise enregistre à son compteur 18 lancements, un score impressionnant renforcé par le fait que certaines fusées sont réutilisées à plusieurs reprises.

SpaceX Zuma

Cette fois-ci, SpaceX a utilisé son site SLC-40 à Cap Canaveral en Floride plutôt que d’autres du fait des préparatifs du prochain décollage dédié à la fusée Falcon Heavy qui devrait prendre son premier envol. Pour ce qui est de Zuma, nous savons seulement que son contenant sera mis en orbite basse autour de la Terre. Le reste des informations sur cette mission est classé.

Les économies proposées par SpaceX sur le coût d’un lancement ont probablement tapé dans l’oeil du gouvernement américain. Dans une précédente mission, la société avait envoyé un Boeing X-37B de l’Air Force.

Zuma étant désormais lancée, après un loupé en novembre, Elon Musk va pouvoir se consacrer à son nouveau bébé : Falcon Heavy.