Après avoir racheté Aurora Flight; spécialiste des technologies autonomes, il y a plus d’un an, Boeing vient d’effectuer un premier vol avec son taxi autonome. Le constructeur aéronautique vient de franchir une étape importante. Les projets futuristes de taxis volants pourraient bel et bien devenir réalité avec cette démonstration de l’américain Boeing.

Le constructeur n’est pas le seul à vouloir conquérir ce marché très prometteur. Parmi les concurrents de Boeing, il faudra notamment compter sur les sociétés suivantes : Rolls-Royce, Airbus et Uber. Boeing prend une légère avance que cet essai. Son taxi volant électrique et autonome est baptisé eVTOL. Boeing a réussi sa phase de tests en faisant décoller, planter et atterrir son engin. L’américain n’a pas traîné pour développer son projet, il y a moins d’un an, l’avion n’existait même pas.

Les taxis volants se veulent le futur véhicule urbain par excellence. Cette solution de mobilité aérienne urbaine pourrait clairement faciliter les déplacements des humains dans nos villes et permettre de désengorger les grandes métropoles du monde. Le transport terrestre arrive à un stade de saturation, il y a de plus en plus de véhicules et les grandes villes ne peuvent plus en supporter davantage, autant en terme de pollution que de place.

L’électrique est une solution idéale à la fois pour la planète, mais aussi pour éviter les nuisances sonores auprès des citadins. Vous ne supporteriez sûrement pas très longtemps que des centaines de taxis volants, bruyants passent devant votre fenêtre. Qui achètera ces petits avions autonomes ? Des particuliers ? Des collectivités ? Où pourront-ils voler ? Ce sont à ces questions que doivent répondre les constructeurs de ces engins volants s’ils souhaitent un jour pouvoir les commercialiser.