nvidia

Après avoir annoncé la sortie de son ordinateur d’intelligence artificielle, pour permettre à n’importe qui d’imaginer un algorithme, la société Nvidia a présenté un nouvel outil ultra performant GauGAN. Ce dernier est capable de transformer en simple croquis dessiné en une véritable image réaliste. Le logiciel peut transformer en quelques clics de simples lignes dessinées en une image que l’on pourrait confondre avec une photo, c’est bluffant. Ce nouvel outil est baptisé GauGAN. D’après la société, il ne s’agit que d’un outil de démonstration, qui a pour objectif de montrer les capacités qu’un logiciel de ce type pourrait proposer. GauGAN dispose de trois outils : un pot de peinture, un stylo et un crayon. Rien de plus simple. Il est conçu pour créer une image à partir d’un simple croquis. L’outil ne va pas chercher une image similaire dans sa base de données. Il crée une image de toutes pièces,…

Ce lundi 11 mars, Nvidia a confirmé avoir coiffé Intel au poteau en finalisant le rachat de l’équipementier israélien Mellanox. Spécialisé dans les solutions réseau, l’informatique hautes performances et le monde des serveurs, notamment, le groupe s’était déjà vu soumettre une proposition de rachat par Intel. Il y a quelques mois, la firme de Santa Clara avait en effet placé 6 milliards de dollars sur la table. Une enchère surclassée par l’offre de Nvidia, qui atteint pour sa part le montant faramineux de 6,9 milliards. En 25 ans d’existence, le groupe de Jensen Huang n’avait jamais dépensé plus de 400 millions de dollars pour une acquisition. Une première donc, mais qui n’a rien d’anodin pour les verts. Au travers de ce rachat, Nvidia avance en effet ses pions dans les domaines de l’IA et des serveurs, deux vecteurs de croissance primordiaux pour la firme, qui cherche à diversifier de plus…

L’utilisation de l’intelligence artificielle est de plus en plus commune. Nombreuses sont les entreprises à intégrer cette technologie. Le site ThisPersonDoesnotExist.com, propose à chaque visite un nouveau visage. Une utilisation banale peut-on penser, mais il faut savoir que chaque visage présenté n’existe pas. Nvidia a présenté en décembre dernier son IA capable de générer des visages artificiels à partir de vrais visages. Le logiciel est désormais accessible à tous. Derrière ce site, se cache Philip Wang, un ingénieur logiciel chez Uber. Grâce au développement et à l’utilisation d’un réseau adverse génératif ou GAN et plus précisément celui publié par Nvidia : StyleGAN, les visages sont générés. Au niveau du fonctionnement, deux réseaux sont utilisés. Le premier va tenter de créer l’image à partir de données brutes. Le second est considéré comme « un juge » c’est lui qui décidera si l’image correspond aux attentes ou non. Si ce n’est pas le cas, le…

Une équipe de chercheurs travaillant chez Nvidia a élaboré un programme capable de créer des visages qui n’existent pas. Pour cela, il s’inspire de plusieurs personnes réelles, pour ensuite créer un portrait très réaliste, mais artificiel. Les chercheurs ont publié leurs travaux sur Arvix et détaillent la façon dont ils ont construit leur système. En mélangeant les images de portraits, leur IA a été en mesure d’en générer un nouveau. Les caractéristiques des visages créés sont assez impressionnantes car ils sont renseignés en amont comme importants. Dans un précédent travail, les chercheurs généraient deux portraits différents, mais avec un rendu loin d’être naturel. Tantôt les oreilles disparaissaient, tantôt la couleur du vêtement changeait. La technique employée est la même que pour la duplication d’un style créatif. Lorsque vous utilisez un logiciel ou une application pour transformer votre photo en une peinture de Van Gogh ou Monet, c’est la même approche…

Lancement d’une nouvelle plate-forme open source pour améliorer l’analyse des données et l’apprentissage automatique. Rapids, c’est le nom de ce nouvel outil, en partie créé par Nvidia et quelques partenaires dont IBM ou encore Oracle. Cette plateforme devrait aider les grandes entreprises à utiliser plus facilement la puissance du big data en traitant de la données avec un GPU, en plus d’un CPU. Pour faire simple : Rapids va permettre d’analyser d’énormes quantités de données de manière très rapide, comme semble l’indiquer son nom. Ensuite les entreprises qui l’utiliseront pourront créer des modèles d’apprentissage automatique. Déjà, en juin dernier, Nvidia présentait Isaac une plateforme d’intelligence artificielle. Cet outil permet aux entreprises de développer et de former des robots assez facilement. La société de Jensen Huang a vraiment un coup d’avance en matière d’IA. Cette fois-ci, c’est Ian Buck General Manager chez Nvidia, qui fait une nouvelle annonce : « les entreprises sont de plus…

L’amélioration des technologies d’imageries permet aujourd’hui à bon nombre de passionnés de pouvoir capturer des vidéos en slow motion. Notre oeil voit 30 images par seconde. De nombreux appareils offrent la possibilité de capter en 60 images par seconde pour un rendu de meilleure qualité. Lorsqu’il s’agit de capturer une vidéo au ralenti, il faut obligatoirement augmenter le nombre d’images par seconde, afin de ne pas avoir un effet saccadé. Cela impose de faire particulièrement attention à la vitesse de ralenti, ainsi que sa durée. Pour celles et ceux n’ayant pas le matériel pour réaliser des ralentis forts, NVIDIA a créé une intelligence artificielle qui simule les images manquantes et supprime cet effet saccadé. Dans un article publié sur son site, NVIDIA explique qu’il « y a beaucoup de moments mémorables dans votre vie que vous pourriez vouloir enregistrer avec une caméra au ralenti parce qu’ils sont difficiles à voir…

Ouvrant l’édition du CES 2018 avec une keynote, l’entreprise Nvidia en a profité pour officialiser son partenarait avec les firmes Volkswagen, Uber et le chinois Baidu. Réputée pour ses compétences sur l’intelligence artificielle et la conduite autonome, Nvidia avait aussi travaillé sur l’apprentissage non supervisé au travers d’une intelligence capable de créer de faux paysages. L’IA était capable de transformer le jour en nuit rien qu’en s’appuyant sur des images de base. La firme a profité de sa keynote du 7 janvier pour présenter ses partenariats et ses projets en cours. Le CEO de la compagnie, Jensen Huang a annoncé que le SOC Xavier, ou System-on-a-Chip, de Nvidia serait livré au cours du premier trimestre de l’année en cours. Pour ce qui est des caractéristiques techniques de cette puce bien spéciale, Xavier est équipé d’un CPU customisé de 8 coeurs, d’un processeur dédié à la vidéo 8K HDR, mais aussi…

Send this to a friend