Alors que la crise sanitaire de Covid-19 a profondément transformé les habitudes d’achats des consommateurs en faisant exploser l’eCommerce, Shopify a réussi à tirer son épingle du jeu. L’entreprise canadienne enregistre aujourd’hui des résultats vertigineux, faisant d’elle l’une des grandes gagnantes du coronavirus.

Shopify s’est imposé comme le sauveur des petits commerçants

Le coronavirus a créé deux clans distincts : d’un côté, les entreprises qui ont subit de plein fouet les conséquences du confinement, telles que Bird qui a dû licencier 406 employés, Airbnb qui s’est séparé d’un quart de ses salariés ou encore Uber qui avait prévu une perte de 3 milliards de dollars. De l’autre, celles qui ont vu leurs activités exploser grâce à un contexte inédit créant de nouvelles nécessités et habitudes chez les consommateurs. Parmi elles, Zoom qui a vu son chiffre d’affaires quadrupler, Amazon qui a doublé ses profits ou encore Logitech qui a présenté un bilan financier en hausse grâce au confinement. Sans réelle surprise, Shopify fait également partie de cette deuxième catégorie.

Cette plateforme permettant aux entreprises de créer facilement et rapidement des sites de eCommerce s’est imposée comme une solution inévitable à la survie des petits commerçants au moment le plus fort de la crise sanitaire, lorsque près de 3 milliards de personnes à travers le monde se sont retrouvées confinées chez elles et dans l’incapacité de se rendre en boutique pour effectuer leurs achats.

Interrogé par le Wall Street Journal, Troy Geddes, propriétaire depuis 23 ans d’un magasin de bandes dessinées et de jeux à Santa Cruz en Californie, a témoigné en expliquant qu’avant la crise sanitaire, « ce n’était pas vraiment super nécessaire » d’ouvrir un site d’eCommerce, mais lorsque la Covid-19 est arrivée, tout a changé : « C’était comme un coup de pied aux fesses. Si nous ne le faisons pas, nous pourrions avoir de sérieux problèmes ».

C’est ainsi que l’homme s’est tourné vers Shopify pour lancer son activité en ligne, et il est loin d’être le seul. Des millions de petites entreprises ont dû s’adapter dans un monde où les ventes en ligne ont atteint des niveaux jamais connus auparavant et surtout, à une telle vitesse ; aux États-Unis, les ventes en ligne ont fait un bond de 49% sur le seul mois d’avril 2020.

… Et devient l’un des grands gagnants du Covid-19

Résultat, le nombre de magasins créés sur Shopify a augmenté de 71% au deuxième trimestre et en comparaison du trimestre précédent. La solution d’eCommerce a également vu son chiffre d’affaires doubler, pour atteindre 714,3 millions de dollars sur cette même période. Le cours de l’action de la société, quant à lui, a triplé par rapport à son niveau le plus bas du mois de mars, franchissant ainsi la barre des 1 000 dollars en août. Enfin, la valeur marchande de Shopify s’élève désormais à 117 milliards de dollars, soit plus que celles d’eBay et de Target réunies.

Des chiffres vertigineux qui pourtant, semblent encore loin d’avoir atteint le plafond de verre de l’entreprise. En effet, selon les chiffres d’une enquête menée par Census Bureau, 36% des propriétaires de petites entreprises n’auraient pas encore effectué la transition vers les ventes en ligne. Cela représente une belle marge de progression pour Shopify qui, en parallèle de ses excellents résultats, continue d’intensifier ses intégrations, notamment avec la marketplace de Rakuten ainsi que celle de Walmart.