C’est le 15 juin 2020 que Walmart a annoncé son alliance à Shopify, la solution d’origine canadienne qui permet aux particuliers et aux entreprises de créer facilement et rapidement leurs propres magasins en ligne. L’objectif est clair pour le numéro un mondial de la distribution : étendre la puissance de frappe de sa marketplace pour concurrencer le géant du e-commerce, Amazon.

Walmart ouvre sa marketplace aux vendeurs Shopify

Walmart est bien décidé à mettre les bouchées doubles sur la vente en ligne. Pour cela, le numéro un mondial de la distribution a établit un accord qui permet aux vendeurs tiers qui utilisent Shopify, de vendre leurs produits sur le site Walmart.com. Une véritable opportunité pour les petits et moyens commerçants qui pourront alors profiter des 120 millions de visiteurs mensuels qu’enregistre le site de l’entreprise américaine.

Pour voir leurs produits apparaître sur le site de Walmart, les vendeurs devront installer l’application Walmart Marketplace depuis l’App Store de Shopify et devront vérifier leur éligibilité. Dans son communiqué, Jeff Clementz, vice-président de Walmart Marketplace, précise :

« En lançant cette intégration avec Shopify, nous nous concentrons sur les petites et moyennes entreprises basées aux États-Unis, dont les produits complètent notre catalogue et qui ont la réputation d’aller au-delà des attentes des clients. (…) Nous allons commencer à intégrer des vendeurs Shopify dès à présent et prévoyons d’en ajouter 1 200 cette année. » 

À noter que l’inscription des vendeurs Shopify est gratuite pour proposer leurs produits sur le site de Walmart, mais que ces derniers devront néanmoins s’acquitter d’une commission sur les ventes réalisées. Le montant de cette commission n’a pour l’instant pas été communiqué.

Une stratégie pour concurrencer Amazon

Avec la pandémie mondiale de Covid-19, Walmart a vu ses ventes en ligne exploser puisqu’au premier trimestre 2020, celles-ci ont augmenté de 74%. Un élan duquel le numéro un mondial de la distribution est bien décidé à profiter afin de concurrencer directement Amazon, le géant du e-commerce, qui profite grandement des entreprises tierces puisque celles-ci représentent plus de la moitié des ventes totales de la plateforme.

Plaçant la croissance de sa marketplace comme une « priorité stratégique« , Walmart, qui a récemment lancé la livraison express en deux heures, signe donc un partenariat puissant avec Shopify puisqu’il s’assure de recevoir des milliers de vendeurs tiers de confiance sur sa plateforme pour compéter son catalogue rapidement. De quoi faire trembler à Amazon ?