nsa : toute l'actualité sur siecledigital.fr

nsa

Cela fait maintenant plus de 5 ans qu’Edward Snowden a obtenu l’asile temporaire en Russie. Ce lanceur d’alerte qui avait fait fuiter des documents confidentiels concernant la surveillance de masse aux États-Unis en 2013 a trouvé refuge au pays des Tsars. Après une évasion digne des meilleurs films d’action, Snowden a passé plus d’un mois dans l’aéroport de Moscou avant de s’installer dans le pays. Si ces révélations avaient bouleversé les États-Unis, il semblerait qu’elles commencent à porter leurs fruits. Le gouvernement américain pourrait mettre fin au programme de surveillance dénoncé par Snowden, d’ici la fin 2019. Dans un podcast de Lowfare, Luke Murry, le conseiller républicain du Congrès pour la sécurité nationale, a révélé que la Freedom Act qui autorise ces collectes en masse de données pourrait ne pas être renouvelée. La NSA, qui est à l’origine de ce processus, ne l’aurait pas utilisé au cours des six derniers…

Dans un dossier documenté et sourcé, The Intercept a mis en lumière une relation très proche entre la NSA et l’opérateur télécom AT&T. Le magazine a ainsi identifié huit bâtiments appartement à AT&T aux États-Unis qui sont entièrement dédiés à un gigantesque programme de surveillance. En 2016, ce même magazine avait déjà dévoilé la présence d’un premier bâtiment à Manhattan. À présent, ils révèlent « pour la première fois une série d’autres bâtiments à travers les États-Unis qui semblent remplir une fonction similaire, en tant que parties centrales de l’un des systèmes d’écoute électronique les plus puissants du monde, caché à la vue de tous. » Atlanta, Chicago, Dallas, Los Angeles, New York, San Francisco, Seattle, et Washington sont les huit lieux identifiés par The Intercept qui précise également que la NSA considère comme stratégiques (d’après des documents). Si la NSA maintient une relation si privilégiée avec AT&T, ce n’est…

En mai 2017, WhatsApp était la première application de messagerie au monde, selon le nombre d’utilisateurs actifs par mois. Mais même si les utilisateurs apprécient le service, l’app doit faire face à de nombreuses critiques. Rachetée en 2014 par Facebook, elle est d’une part acculée pour son retournement publicitaire et tout à la fois mise au pied du mur par les gouvernements qui ne cessent de critiquer le chiffrement des messages. Pour ce qui est du chiffrement, WhatsApp en explique son fonctionnement dans sa FAQ, mais pour simplifier, seul l’émetteur et le destinataire du message ont accès à un message, qui lui possède un cadenas et une clef unique. Cependant, il faut préciser que cela ne permet pas non plus d’être anonyme. Récemment, Sky News a révélé que le service aurait rejeté la demande du gouvernement UK, qui demandait l’installation d’un accès direct, ou backdoor, au service de messagerie. Ce…