Cybersécurité Insights

Un gigantesque programme de surveillance entre la NSA et AT&T révélé

À force, ce n'est presque plus surprenant ...

Dans un dossier documenté et sourcé, The Intercept a mis en lumière une relation très proche entre la NSA et l’opérateur télécom AT&T. Le magazine a ainsi identifié huit bâtiments appartement à AT&T aux États-Unis qui sont entièrement dédiés à un gigantesque programme de surveillance.

En 2016, ce même magazine avait déjà dévoilé la présence d’un premier bâtiment à Manhattan. À présent, ils révèlent « pour la première fois une série d’autres bâtiments à travers les États-Unis qui semblent remplir une fonction similaire, en tant que parties centrales de l’un des systèmes d’écoute électronique les plus puissants du monde, caché à la vue de tous. » Atlanta, Chicago, Dallas, Los Angeles, New York, San Francisco, Seattle, et Washington sont les huit lieux identifiés par The Intercept qui précise également que la NSA considère comme stratégiques (d’après des documents).

réseau de surveillance AT&T
©The Intercept

Si la NSA maintient une relation si privilégiée avec AT&T, ce n’est pas uniquement pour sa volonté de collaborer avec les autorités. La société a tissé au fil des années des liens particuliers avec d’autres fournisseurs, des États-Unis, et du reste du monde. En effet, l’opérateur possède 19 500 « points de présence » dans 149 pays. Ces points de présence sont des points d’accès qui se connectent à Internet, situés à l’intérieur d’une installation qui contient des routeurs, des serveurs et d’autres équipements de réseaux.
Néanmoins, seuls les 8 bâtiments cités offrent un accès direct aux données transportées par AT&T. Ces données peuvent être des SMS, des emails, des logs de navigation web, des publications partagées sur les réseaux sociaux, etc.

« L’échange de données entre AT&T et d’autres réseaux se fait initialement en dehors du contrôle d’AT&T, selon des sources, dans des centres de données tiers qui sont détenus et exploités par des sociétés comme Equinix en Californie. Mais les données sont ensuite acheminées – en tout ou en partie – à travers les huit bâtiments d’AT&T, où la NSA les exploite. »

Un porte-parole de la NSA a déclaré qu’il ne pouvait « ni confirmer ni nier » le rôle la NSA dans ce programme, et a également décliné répondre aux questions sur les huit bâtiments en question. Il précise également que l’agence de renseignement « mène sa mission de renseignement sur les transmissions étrangères en vertu des pouvoirs juridiques établis par le Congrès et est tenue par la politique et la loi de protéger la vie privée et les libertés civiles des américains. »

Dans le respect du travail d’investigation effectué par les journalistes de The Intercept, je vous encourage à poursuivre votre lecture sur leur site. Leur dossier est très long et minutieusement documenté.

Send this to a friend