Panasonic va construire une vaste usine à 4 milliards de dollars dans l’État rural du Kansas où seront fabriquées des cellules de batteries pour Tesla. Une annonce qui intervient alors que le monde est frappé par une importante pénurie de composants électroniques qui pourrait s’étendre aux batteries électriques.

Une opportunité pour le Texas

L’usine sera située aux alentours de la ville de De Soto, qui compte un peu plus de 6 000 habitants, où se trouve une ancienne usine de munitions. Selon les autorités du Kansas, le développement du site sera très bénéfique pour l'économie de la région et de l'État, en soutenant environ 4 000 emplois supplémentaires créés par les fournisseurs et les entreprises de la communauté et 16 500 emplois dans le secteur de la construction.

« En tant que plus grand investissement privé de l'histoire du Kansas et l'une des plus grandes usines de fabrication de batteries pour véhicules électriques de ce type dans le pays, ce projet sera transformateur pour l'économie de notre État, fournissant au total 8 000 emplois de haute qualité qui aideront davantage d’habitants du Kansas à créer de meilleures vies pour eux-mêmes et leurs enfants », a déclaré Laura Kelly, gouverneur de l’État.

La construction de cette usine intervient seulement quelques mois après que Tesla ait débuté la production dans sa nouvelle Gigafactory située à Austin, dans le Texas. Comme l’explique Gizmodo, il y a de fortes chances pour que l’usine opérée par Panasonic soit pensée pour alimenter cette Gigafactory, notamment car l’État du Kansas se trouve non loin de celui du Texas.

Le besoin en batteries de Tesla

Jusqu'à présent, Tesla s'est principalement appuyée sur Panasonic et d'autres fournisseurs, dont CATL en Chine, pour les cellules de batterie qui entrent dans les blocs de batterie haute tension de ses voitures, ainsi que dans les systèmes de stockage d'énergie de la société pour les installations domestiques, commerciales et à l'échelle du réseau, précise CNBC. D’ailleurs, Panasonic a déjà investi dans une usine de batteries qu'elle exploite conjointement avec Tesla dans le Nevada.

Une Tesla en recharge.

Le secteur du véhicules électrique grandit, et Tesla en profite. Photographie : Vlad Tchompalov / Unsplash

La firme d’Elon Musk travaille également pour produire ses propres batteries. Son rachat de la société canadienne Hibar Systems, spécialisée dans les batteries électriques destinées au marché automobile, en est la preuve. En octobre 2021, Tesla a déclaré qu'elle allait modifier la chimie des cellules de batterie qu'elle utilise dans tous ses véhicules de gamme standard pour utiliser des cellules de lithium-fer-phosphate (LFP) plutôt que des cellules de nickel-cobalt-aluminium (NCA).

L’implémentation de la nouvelle usine opérée par Panasonic intervient alors que la croissance de Tesla explose. Le constructeur a ainsi atteint les 936 000 véhicules livrés en 2021, soit une augmentation de 87 % par rapport à 2020. Selon la firme d’analyse Canalys, ​​les ventes mondiales de véhicules électriques à batterie s'élevaient à 4,5 millions d'unités en 2021, soit environ 69 % des ventes globales de véhicules électriques, y compris les véhicules électriques hybrides rechargeables.

Le secteur des véhicules électriques en pleine croissance

De manière globale, le secteur des véhicules électriques est en pleine expansion, notamment en conséquence des politiques mises en place par les gouvernements du monde qui souhaitent peu à peu s’éloigner du gasoil pour passer à l’électrique. Tesla n’est d’ailleurs pas la seule entreprise à vouloir en profiter.

General Motors a par exemple annoncé l’investissement de 7 milliards de dollars dans le secteur, avec notamment un partenariat avec LG pour développer une usine de production de batteries électriques. De son côté, Ford va consacrer près de 30 milliards de dollars à sa transition pour que sa production puisse atteindre les 50 % de véhicules électriques en 2030.

Le secteur pourrait néanmoins être ralenti par une pénurie ; Jim Rowan, patron et président de Volvo Cars, estime que « la rareté de l'approvisionnement en batteries va devenir un problème de taille pour le secteur ». Reste à voir si ces nombreux investissements auront la capacité d’inverser la tendance.