Les voitures électriques sont de plus en plus nombreuses sur nos routes. L'approvisionnement en batteries électriques devient un rouage de plus en plus important pour les acteurs de l'automobile. Jim Rowan, nouveau patron de Volvo Cars, a déclaré que la rareté des batteries pourrait devenir un vrai problème pour le secteur.

De plus en plus de véhicules électriques sur nos routes

En mars 2022, 21,4% des voitures vendues en France étaient électriques ou hybrides rechargeables. Si les ventes globales sont en baisse, les grands gagnants encore une fois ce mois-ci ont été les véhicules électriques rechargeables qui représentent. La part des véhicules 100% électriques était sur cette même période de 13,5% et 7,9% pour les véhicules hybrides rechargeables. Les véhicules électriques prennent l'ascendant sur le diesel. La part des véhicules diesel est tombée à 14% au mois de mars de cette année, contre 31% en mars 2020.

Cette évolution des usages a des conséquences sur les chaînes d'approvisionnement. À mesure que le nombre de véhicules électriques sur nos routes augmente, la logistique des batteries devient un rouage de plus en plus important, et compétitif, pour le secteur automobile. Le patron de Volvo Cars s'est récemment exprimé sur le sujet. La stratégie du groupe est désormais la même que les grands constructeurs ayant fait le choix de l'électrique depuis plusieurs années comme Volkswagen, General Motors, Ford, ou encore Tesla.

D'autres prévoient également de se lancer : Honda prévoit de lancer 30 modèles électriques d’ici 2030. Au cours des dix prochaines années, Honda a prévu de dépenser 35 milliards d'euros pour l'électrification de sa flotte. L'autre constructeur à développer une véritable stratégie d'électrification est l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi : 35 nouveaux véhicules électriques pour 2030. Avec cette nouvelle feuille de route, l'Alliance compte bien peser dans le domaine des véhicules électriques face au groupe Volkswagen et à Stellantis.

Une pénurie à venir pour les batteries électriques ?

Jim Rowan, nouveau patron et président de Volvo Cars, estime que « la rareté de l'approvisionnement en batteries va devenir un problème de taille pour le secteur ». Il précise que son entreprise a justement réalisé des investissements qui doivent l'aider à mieux appréhender une potentielle pénurie : « récemment, nous avons fait un investissement important avec Northvolt, de sorte que nous contrôlions notre propre approvisionnement en batteries à mesure que nous avançons ».

Volvo Cars a promis de vendre 100% de voitures électriques d'ici 2030. Une telle stratégie l'oblige à disposer d'un approvisionnement constant et sûr en batteries pour ses véhicules. Le constructeur suédois veut avoir une parfaite maîtrise de ses moteurs électriques à l'avenir. En février 2022, Volvo Cars et Northvolt ont déclaré qu'ils allaient construire une usine de fabrication de batteries à Göteborg, en Suède, dont la construction devrait commencer en 2023. Cette usine devrait avoir une capacité de production annuelle potentielle allant jusqu'à 50 gigawatt.