Shopify, la plateforme canadienne qui permet de créer des boutiques d’e-commerce, vient de s’associer à Libra, le projet de cryptomonnaie de Mark Zuckerberg. Une bonne nouvelle pour Facebook qui a récemment enchaîné les désistements de la part de ses partenaires.

Shopify s’investit dans le projet de cryptomonnaie de Facebook

Avec Libra, Mark Zuckerberg a pour objectif de créer un nouveau mode de paiement en dehors des circuits bancaires traditionnels, tout en résolvant les problèmes liés aux cryptomonnaies actuelles. Ainsi, Libra se veut être simple d’accès, avec de faibles frais de transactions et une monnaie stable. Le projet viserait en priorité les pays émergents dans lesquels la plupart des habitants ne disposent pas de compte en banque. Enfin, Facebook voit également en ce projet le moyen de développer les paiements via Messenger, son service de messagerie instantanée.

Un projet qui vient de séduire Shopify. En effet, la firme canadienne spécialisée dans la création de boutiques en ligne, a annoncé dans un communiqué de presse avoir récemment rejoint Libra :

“Notre objectif est d’améliorer le commerce pour tout le monde et pour ce faire, nous passons beaucoup de temps à réfléchir à la manière d’améliorer le commerce dans les régions du monde où l’argent et les services bancaires pourraient être bien meilleurs. Notre mission a toujours été d’accompagner le parcours entrepreneurial de plus d’un million de commerçants sur notre plateforme. Cela signifie plaider pour des frais transparents et un accès facile aux capitaux, et pour garantir la sécurité et la confidentialité des données clients de nos marchands”.

De son côté, Dante Disparte, responsable des politiques et communications au sein de la Libra Association, accueille cette nouvelle avec enthousiasme :

“Nous sommes fiers d’accueillir Shopify, Inc. (SHOP) au sein de la Libra Association. En tant que plateforme de commerce multinationale avec plus d’un million d’entreprises dans environ 175 pays, Shopify, Inc. apporte une richesse de connaissances et d’expertise au projet Libra. Shopify rejoint un groupe actif de membres de l’association Libra déterminés à mettre en place un système de paiement mondial qui soit sûr, transparent et facile d’utilisation, et qui casse les barrières financières pour des milliards de personnes.”

Libra a perdu de nombreux partenaires

Alors que Libra est censé voir le jour en 2020, le projet cumule les abandons de la part de ses partenaires. C’est d’abord Paypal qui a décidé de quitter le navire pour être suivi, quelques jours plus tard par eBay, Visa, Mastercard et Stripe. En janvier 2020, c’est le groupe britannique Vodafone qui, à son tour, a abandonné Facebook. Finalement, Libra est passé de 28 partenaires à seulement 21 au total. En cause, la mauvaise perception du grand public et des politiques quant à ce projet ; pour le Président de la Confédération Suisse, la Libra est même un “échec total”. La France, de son côté, a annoncé qu’elle sera bloquée sur son territoire.

Aussi, de nombreuses personnes s’inquiètent des potentielles utilisations malveillantes de cette cryptomonnaie et pointent du doigt la mauvaise réputation de Facebook en matière de confidentialité et de protection des données personnelles. L’arrivée de Shopify apporte donc un second souffle au projet, mais cela sera-t-il suffisant pour garantir le succès de Libra ? Rien n’est moins sûr.