« Nous étudions la possibilité de lancer un stablecoin », par ces mots Jose Fernandez da Ponte, vice-président senior des cryptomonnaies et des monnaies numériques chez PayPal, a confirmé les informations dénichées par Bloomberg : l’existence d’un projet intitulé « PayPal coin ».

« PayPal coin » caché dans le code de l’application iPhone

Le crédit de cette découverte revient au développeur Steve Moser. En farfouillant dans les arcanes de l’application de paiement pour iPhone, il a mis aux jours plusieurs éléments du stablecoin qu’il a transmis au média américain.

Ce dernier y décrit un logo, celui de PayPal avec deux barres obliques horizontales, le nom, « PayPal coin » donc et la valeur contre laquelle serait adossée cette cryptomonnaie stable, le dollar américain.

Jose Fernandez da Ponte a expliqué que le code exhumé provenait d’un hackathon organisé dans sa division. Des ingénieurs de la société utilisent ces événements pour tester et développer des produits avec la liberté de les voir aboutir un jour ou non.

Une société crypto-addict

L’intérêt de PayPal pour les cryptomonnaies depuis quelques années laisse présager à « PayPal coin » un avenir loin de la corbeille. En 2019, l’entreprise avait rejoint l’initiative Libra de Facebook avant de s’en écarter rapidement devant la tournure des événements.

PayPal a commencé à approfondir son exploration de l’univers des cryptomonnaies en indépendant. L’ouverture au trading en 2020 de sa « super-app » a permis d’acheter et détenir des cryptomonnaies.

En mars 2021 PayPal a racheté l’entreprise spécialisée Curv et d'autres. Dans la foulée de l'opération elle a proposé à ses clients américains de régler leurs achats en cryptomonnaies. Une option vouée à être étendue.

Le travail de PayPal sur une stablecoin propre est une suite logique. Fernandez da Ponte a expliqué sans détour qu’il s’inscrit dans le cadre de la campagne de l’entreprise en faveur des cryptomonnaies.

En attente...

Dans le podcast Unchained, le vice-président a déclaré « Il faudrait que la réglementation, les cadres réglementaires et le type de licences nécessaires dans cet espace soient clairs ».

La société n’a probablement pas envie de tomber dans les mêmes écueils que Libra, devenue entretemps Diem. La stablecoin made in PayPal va arriver, après un peu de patience.