L’année 2022 n’a pas été des plus simples pour les Fintech comme PayPal. Elle n’est pas parvenue à atteindre les objectifs financiers fixés par son conseil d’administration. Pour Dan Schulman, le PDG de l’entreprise, les conséquences se sont très vite fait ressentir : son salaire a été réduit de 32 %.

Un contexte économique qui n’aide pas

En 2022, le dirigeant a touché 22 millions de dollars, dont environ 20,2 millions de dollars d’actions, révèle un dossier de la Securities and Exchange Commission. C’est 10 millions de dollars de moins que l’année précédente.

Le comité de rémunération du conseil d’administration de PayPal a coupé dans le salaire du PDG en raison des résultats décevants de l’entreprise. Plusieurs métriques sont pointées du doigt, à commencer par les revenus, qui étaient de 27,5 milliards de dollars en 2022. C’est en dessous des 28,8 milliards de dollars souhaités. La marge opérationnelle a, elle, atteint 21,3 %. Or, ce sont 22 % qui étaient attendus. Enfin, seulement 8,6 millions de nouveaux utilisateurs ont été séduits par les services de la firme, qui en attendait 18 millions.

Malgré ce bilan insatisfaisant, Dan Schulman a été félicité par le comité pour sa bonne gestion de la société « dans une période difficile d’incertitude macroéconomique, d’instabilité géopolitique, de ralentissement de la croissance de l’e-commerce et du retour aux comportements des consommateurs d’avant la pandémie ».

Dans un contexte si tendu, PayPal tente de garder la tête hors de l’eau. Pour y arriver, le géant du paiement en ligne a été contraint de réduire certains de ses budgets. Comme bon nombre d’entreprises de la Tech, cela s’est traduit par une vague de licenciements. Fin janvier, la société a réduit ses effectifs de 7 %. Selon le PDG, cette coupe budgétaire devrait permettre d’économiser 1,3 milliard de dollars sur l’année financière.

Outre ces renvois, la Fintech doit aussi faire face aux démissions de ses hauts dirigeants. En mars dernier, Blake Jorgensen, son directeur financier en poste depuis quelques mois, a annoncé son départ suite à un long congé maladie. Il reste toutefois présent en tant que conseiller jusqu’à mi-septembre 2023. Jim Magats, qui a passé près de deux décennies sur le développement de solutions de paiement omnicanales au sein des bureaux de PayPal, a abdiqué l’été dernier. Dan Schulman quittera également le navire à la fin de l’année.