Le constructeur français annonce aujourd’hui, jeudi 9 juillet 20290, un partenariat d’envergure avec le géant américain Google Cloud. L’objectif derrière cette collaboration est d’accélérer la digitalisation du Groupe Renault et de favoriser le déploiement d’une industrie 4.0.

Avec Google Cloud, Renault veut développer une industrie 4.0

Voilà maintenant plusieurs années que Renault a entamé sa mue vers une digitalisation de ses process au sein des usines de production. Depuis 2016, le constructeur français travaille avec sa propre plateforme numérique qui vise à connecter et agréger les données industrielles grâce à des robots, dans plus de 22 sites du groupe Renault à travers le monde.

L’expertise de Google Cloud dans l’intelligence artificielle et plus précisément en smart analytics et en machine learning, doivent permettre à Renault d’améliorer sa chaîne d’approvisionnement. Selon José Vicente de Los Mozos, directeur fabrication et logistique chez Renault :

“Cette collaboration est une parfaite illustration de la stratégie digitale du Groupe Renault, appliquée ici au domaine industriel. Cet accord, et l’engagement de nos équipes en charge de l’informatique, de la production et de la gestion de la chaîne logistique, vont nous permettre d’accélérer le déploiement de notre plan “Industrie 4.0″ conçu pour transformer et connecter nos sites de production et nos processus logistiques dans le monde entier afin d’améliorer nos standards d’excellence et de performance”.

Pour Eric Marchiol, directeur industrie 4.0 chez Renault :

“Sur le poste peinture, par exemple, on ambitionne de réduire de 10 à 20% la consommation d’énergie en trouvant les températures idéales pendant les phases transitoires qui sont les plus difficiles à gérer, dit-il. Nous allons aussi pouvoir alléger les dispositifs de reconnaissance d’images, qui identifient les défauts de fabrication, grâce à un algorithme beaucoup plus rapide”.

Renforcer la culture du numérique dans les usines Renault

Google Cloud aura aussi un rôle d’évangélisateur auprès des équipes de Renault. Selon le communiqué de presse du constructeur français, la formation des collaborateurs aux métiers du numérique est également un élément essentiel de ce nouveau partenariat. L’objectif du programme est de renforcer la culture sur les données au sein du Groupe Renault. 40 000 personnes vont être formées à l’usage des nouveaux outils.

C’est, selon les deux entreprises, un élément essentiel. Thomas Kurian, PDG de Google Cloud, affirme que :

“L’innovation fait partie de l’ADN de l’industrie automobile et la technologie numérique a tout le potentiel pour avoir un impact significatif sur la production. Nous sommes fiers de travailler en partenariat avec le Groupe Renault pour révolutionner l’avenir de la construction automobile et ouvrir la voie à une nouvelle ère d’excellence logistique”.

C’est bien de cela dont il est question : une digitalisation des processus industriels, pour basculer vers une industrie 4.0. Après l’arrestation de Carlos Ghosn au Japon en novembre 2018 et les difficultés rencontrées avec la crise du Covid-19, le Groupe Renault cherche à se relever et à innover. Le constructeur français a toujours été porté vers l’innovation. En effet, en juin 2019, Renault annonçait également un partenariat avec Waymo pour développer la conduite autonome en France. Quoi qu’il en soit, nous suivrons de près la collaboration avec Google Cloud.