Quatre ans après sa création, Workplace annonce une nette augmentation du nombre d’utilisateurs. Si, en octobre 2019, ces derniers étaient au nombre de 3 millions, ils sont actuellement plus de cinq millions. Workplace connait une belle croissance, mais reste tout de même derrière certains leaders du marché.

Facebook offre de nouvelles fonctionnalités sur Workplace

Au grand bonheur des utilisateurs de Facebook, Workplace est en plein essor. Certaines améliorations y ont été apportées. Parmi ces nouvelles fonctionnalités, il y a Workplace Rooms, adapté de Messenger Rooms. Elle a la capacité d’accueillir jusqu’à cinquante personnes. L’outil intègre différentes options comme les appels vidéos sur ordinateurs ou via l’application Workplace transformée en portail collaboratif.

En outre, les vidéos en direct ont bénéficié d’une amélioration du contrôle de l’interactivité. D’ailleurs, depuis peu, l’option prend en charge six langues.

Tourné vers le télétravail, Oculus for Business permet désormais aux entreprises de déployer et de configurer plusieurs casques de réalité virtuelle Oculus en même temps. De plus, Workplace Rooms peut dorénavant se connecter à Oculus for Business, ainsi qu’à des appareils du portail.

Des mises à jour de Workplace ont été lancées afin de concurrencer Zoom et Microsoft Teams. Par la même occasion, la plateforme tend à se spécialiser dans les outils de collaboration et de télétravail.

Le boom de la visioconférence

Pour Maria Fernandez Guajardo, directrice de la division AR/VR pour les entreprises chez Facebook, « nous basculons vers un monde différent ». La pandémie du Covid-19 a accéléré la transition au travail à distance. D’après Julien Codornio, le vice-président de Workplace, « ce qui devait arriver en cinq ans s’est produit en deux mois. » Les segments « autres revenues » Facebook, tels que Workplace et Oculus, représentent actuellement près de 2% de tous les revenus de l’entreprise contre 1% l’année précédente.

Cependant, Workplace n’est pas le seul concerné par ce changement. Microsoft Teams a déclaré qu’il compte à présent 75 millions d’utilisateurs actifs par jour contre 44 millions à la mi-mars. Aussi, Slack voit ses utilisateurs passer de 10 millions en début du mois de mars à 12,5 millions vers la fin du même mois. Pour sa part, Facebook Work Groups enregistre actuellement prés de 20 millions d’utilisateurs par jour. Néanmoins, le record est détenu par Zoom, qui a fait monter le nombre de ses participants actifs par jour de 10 millions en décembre à 300 millions à la fin du mois d’avril.

Une nouvelle normalité du travail ?

La situation actuelle, liée à la pandémie et aux mesures y afférentes, ont contraint les professionnels de différents domaines à s’adapter. Heureusement, ces outils leur offrent la possibilité d’assurer une certaine continuité dans leur travail, même à distance.

Pour poursuivre leurs activités, plusieurs entreprises se sont tournées vers le travail à distance, faisant alors émerger une nouvelle normalité du travail. D’après Julien Codornio, le travail à distance pourrait être maintenu, même si les économies rouvrent. C’est ce qu’on remarque d’ailleurs chez Facebook, Shopify, ou encore Twitter.