Amazon vient d’annoncer le lancement du RxPass aux États-Unis. Ce service inclut dans Amazon Prime va permettre aux abonnés, pour 5 dollars mensuels supplémentaires, d’accéder de manière illimitée aux médicaments génériques couramment prescrits.

Amazon s’intéresse de très près à l’e-santé

Amazon convoite le marché très prolifique de l’e-santé depuis plusieurs années déjà. En 2018, le géant de l’e-commerce rachetait la pharmacie en ligne PillPack pour lancer, en 2020, Amazon Pharmacy. À travers ce service, Amazon vend des médicaments sur ordonnance, et elle a pu profiter de la pandémie puisque davantage de personnes ont été contraintes de commander leurs médicaments en ligne.

En 2019, la société a également déployé Amazon Care auprès de ses employés afin de les connecter virtuellement avec des médecins et des infirmières pouvant fournir un traitement 24 heures sur 24. Elle a néanmoins annoncé la fin de ce programme l’année dernière, pour ensuite présenter Amazon Clinic. Ce dernier fonctionne comme une place de marché pour des tiers opérant des soins pour des problèmes de santé communs et mineurs, comme de l’acné, des pellicules, de l’herpès ou encore de l’eczéma.

En quoi consiste le RxPass ?

Avec le RxPass, le géant américain va plus loin. « En plus de toutes les économies, de la commodité et des divertissements dont ils bénéficient déjà, les membres Prime peuvent désormais recevoir tous leurs médicaments génériques admissibles pour seulement 5 dollars par mois et les faire livrer gratuitement à leur porte. Les médicaments qui traitent plus de 80 pathologies courantes, comme l'hypertension artérielle, l'anxiété et les reflux acides, sont inclus dans l'abonnement RxPass », annonce-t-il dans un billet de blog.

À travers cette nouvelle offre, Amazon veut « améliorer un peu les choses pour un grand nombre de personnes » en leur faisant économiser du temps et de l’argent pour accéder à leurs médicaments. L’entreprise explique que plus de 150 millions d'Américains prennent déjà un ou plusieurs des médicaments disponibles via le RxPass, soit une cinquantaine de produits, et qu’en souscrivant à cette offre via Amazon Prime, ils pourront économiser environ 100 dollars par an sur les coûts de prescription.

Le RxPass inclut la livraison des médicaments jusqu’au domicile des patients, mais n’est pas disponible pour les personnes bénéficiant de Medicare ou Medicaid, les assurances de santé fédérales aux États-Unis qui ne sont accessibles que pour un nombre restreint de personnes. Par ailleurs, il n’est pas encore possible d’y souscrire dans certains États comme le Texas ou la Californie.

Un marché très prometteur aux États-Unis

L’année dernière, Amazon a racheté iLife pour 3,9 milliards de dollars. Cette dernière propose un abonnement baptisé OneMedical pour bénéficier d'une application avec un accès constant à des services de télésanté à la demande par vidéo, et des rendez-vous garantis le jour même ou le lendemain dans plus de 125 cabinets médicaux. L’entreprise a également souhaité faire l'acquisition de Signify Health, qui fournit des soins à domicile, mais s’est faite devancer par CVS.

Le lancement du RxPass par Amazon pourrait donc être suivi par l’arrivée d’autres services de santé, notamment outre-Atlantique où le système de santé est très privatisé et particulièrement onéreux. Avec son ambition de réduire les coûts pour les particuliers, Amazon pourrait conquérir un marché très prometteur. Pour l’heure, on ignore si le RxPass sera lancé dans d’autres pays mais on peut s’interroger, tant son modèle est adapté au système américain où la couverture médicale est quasi inexistante.