Alors que la Commission européenne a annoncé une directive rendant obligatoire l'USB-C en 2024, c'est au tour du Brésil de vouloir prendre la même décision. En effet, le gouvernement brésilien semble prendre le même chemin que l'Union européenne en souhaitant mettre en place une législation pour forcer la main à Apple qui n'a toujours pas adopté l'USB-C sur ses appareils connectés.

Anatel au Brésil souhaite homogénéiser le port USB-C

Selon Technoblog, Anatel, l'autorité déterminant les règles d'homologation des appareils électroniques au Brésil, a ouvert une consultation publique sur une éventuelle normalisation des chargeurs de téléphones portables. Comme en Europe, le Brésil considère que l'uniformisation du port de charge sur les appareils connectés permettrait de réduire drastiquement le nombre de déchets électroniques produit par le pays.

Jusqu'au 26 août 2022, les géants technologiques implantés au Brésil peuvent discuter avec l'autorité brésilienne quant à la proposition d'homogénéisation des ports de charge qu'elle a rédigée. Plus généralement, Anatel propose que l'USB-C soit la seule connectique acceptée dans le pays pour tout nouvel appareil produit ou commercialisé après le 1er janvier 2024, une date coïncidant avec celle de la législation européenne.

Les tablettes, smartphones, appareils photo numériques et consoles de jeux sont soumis à cette règle en Europe d'ici 2024. Toutefois, les ordinateurs portables auront un peu plus de temps pour se conformer à la norme : la date n'a pas encore été divulguée, mais celle-ci sera ultérieure au 1er janvier 2024.

Comment Apple tente de réagir à cette normalisation ?

De leur côté, Apple tente d'ores et déjà de s'adapter. Dès 2023, l'iPhone 15 pourrait intégrer un port USB-C afin qu'il puisse être chargé. La marque à la pomme préparerait également un iPad d'entrée de gamme équipée d'un port USB-C, sans doute pour tester cette nouvelle connectique sur l'un de ses produits avant de devoir se plier à cette norme sur l'ensemble de son catalogue d'ici deux ans.

Toutefois, la firme dirigée par Tim Cook essaie de réfléchir à une autre technologie pour recharger ses appareils. Le prochain iPhone 15 pourrait être uniquement équipé d'un port de charge sans fil. La technologie MagSafe avait fait son apparition avec l'iPhone 12 et sera très probablement optimisée dans les prochains mois. MagSafe avait déjà fait son retour lors de l'annonce du nouveau MacBook Air intégrant la puce M2 lors du WWDC 2022.

Ce qui est sûr, c'est qu'Apple hésite entre l'utilisation de MagSafe et de l'USB-C sur son futur iPhone 15 et se creuse la tête pour trouver la meilleure solution. Rien n'exclut que l'USB-C et MagSafe soient ensemble disponibles sur cette nouvelle version du smartphone phare de la marque à la pomme.