Selon le célèbre analyste Ming-Chi Kuo, spécialisé dans les produits Apple, la marque à la pomme pourrait faire le choix de l'USB-C pour son iPhone de 2023. Une technologie qui permettrait d'améliorer la vitesse de transfert et de chargement de l'iPhone.

Un iPhone avec un port USB-C en 2023 ?

Ming-Chi Kuo a publié une série de tweets dans lesquels il annonce qu'Apple pourrait abandonner le port Lightning, utilisé depuis une dizaine d'années sur l'iPhone, au profit de l'USB-C. Alors, est-il temps pour Apple de passer à autre chose ? Certainement, et plusieurs raisons peuvent expliquer cette stratégie. Tout d'abord, l'USB-C est depuis longtemps reconnu comme étant une technologie fiable et robuste. Les transferts sont plus rapides et les temps de chargement plus courts.

Dans les tweets de Kuo, on comprend qu'Apple pourrait faire ce changement dès 2023. C'est précipité, mais cela n'est pas très surprenant. En effet, les députés européens de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs ont adopté le 21 avril 2022, par 43 voix pour et 2 contre, la révision de la directive relative aux équipements radioélectriques. Ils soutiennent notamment la création d'un chargeur universel pour réduire les déchets électroniques.

Une nécessité pour se plier aux normes du marché européen

Les révélations de Ming-Chi Kuo ne sont pas une surprise. Apple a toujours parlé de l'USB-C pour l'iPhone. Les rumeurs et les spéculations tourbillonnent depuis plusieurs années. L'industrie des smartphones a adopté la norme USB-C. Apple a également fait ce choix pour le MacBook et les derniers modèles de l'iPad. Pourtant, Apple a toujours semblé particulièrement réfractaire à cette idée. Idéalement, la marque à la pomme aurait aimé supprimer le port de chargement de l'iPhone, en s'appuyant sur la recharge sans fil et le transfert de données, plutôt que d'équiper ses appareils d'un port USB-C.

Cependant, pour ne pas tourner le dos au marché européen, Apple n'aura sûrement pas d'autre choix que de basculer l'iPhone vers un chargement USB-C. En effet, peu importe la marque, les législateurs estiment que tous les appareils devraient être pourvus d'un port USB-C. Ils font néanmoins une exception pour les appareils trop petits pour ce type de port, comme les montres connectées et les autres dispositifs de suivi de santé et de sport. La révision de cette directive s'intègre « dans le cadre d’une action plus large lancée dans le but de traiter la question de la durabilité des produits mis sur le marché de l'Union ».

Ce qui est certain, c'est que la mise en place d'un chargeur universel devrait permettre de favoriser la réutilisation d’anciens produits électroniques, de réaliser des économies et de réduire les coûts superflus pour les entreprises et les consommateurs.