Flink, le spécialiste allemand du quick commerce, a annoncé lundi 16 mai l’acquisition de Cajoo. Cette start-up française, elle aussi dédiée à la livraison rapide de courses à domicile, est née début 2021 et collabore avec Carrefour depuis septembre. Le géant de la grande distribution vient d’investir dans cette fusion pour garantir le fonctionnement de son service de livraison.

Flink va devenir le leader des livraisons rapides de courses en France

Impulsée par la crise sanitaire, la livraison rapide de courses à domicile, ou quick commerce, a connu un succès explosif. Flink, présent en Alemagne depuis 2020, est un des leaders de la FoodTech européenne. Elle a reçu le statut de licorne en 2021. L’année dernière la société était déjà présente dans plus de dix villes allemandes et s’était élargie aux Pays-Bas et à la France.

Une source proche de l’entreprise a dévoilé à TechCrunch que le rachat de Cajoo par Flink aurait coûté entre 90 et 100 millions de dollars. Quant à Carrefour, l’enseigne française de grande distribution aurait investi entre 60 et 70 millions de dollars dans cette fusion. Cette levée de fonds permet à l’entreprise de livraison d’être évaluée à 5 milliards de dollars. Cela représente une augmentation significative de la valeur de Flink qui était estimée à 2,85 milliards de dollars en décembre 2021.

Flink va ainsi devenir le premier acteur du quick commerce en France en dépassant l'actuel leader Getir, qui était valorisé à 2,6 milliards de dollars en 2021. L’allemand solidifie aussi sa position à l’échelle européenne face à ses principaux concurrents comme Gorillas qui a racheté le français Frichti, Delivery Hero ou encore l’américain Gopuff qui s’est installé au Royaume-Uni en 2021.

Carrefour veut se positionner en tant qu'acteur fort de la livraison

Avec Cajoo en renfort, Flink va pouvoir réaliser des livraisons dans plus de 9 grandes villes françaises, dont Paris, Lyon et Bordeaux en récupérant tous les « dark stores » de la start-up française. Ces magasins, situés à des lieux stratégiques dans les villes, permettent la livraison dans des délais très courts.

Cajoo comptant déjà 400 000 clients, cela permettrait à Flink de toucher 6 millions de personnes en France. « Cajoo a accompli un travail incroyable pour guider une révolution commerciale rapide en France et pour construire une base de clients fidèles », a déclaré Olivier Merkel, cofondateur de Flink, dans un communiqué publié par Carrefour.

De son côté, le PDG de Cajoo, Henri Capoul, s’est exprimé face au succès fulgurant de sa jeune start-up dont « l’histoire est incroyable. » Il se dit « très fier de toute l'équipe pour la valeur que nous avons pu créer durant les 15 mois précédents ». Carrefour avait contribué à une levée de fonds pour Cajoo en 2021, qui avait atteint 40 millions de dollars. Depuis 2021, Carrefour fait appel à Cajoo pour réaliser les commandes de courses qui sont effectuées depuis l'application UberEats.

Investir dans la livraison rapide à domicile est désormais un incontournable pour la grande distribution. Carrefour se dote de l’expertise des start-ups en matière de quick commerce pour solidifier sa position dans un secteur où la France est en retard.

À terme, Flink pourrait aussi proposer ses livraisons au Royaume-Uni. Le pays est un marché propice aux services de livraison, notamment à Londres.