Depuis le 26 octobre 2021, en partenariat avec Uber Eats, Carrefour propose près de 2 000 références en livraison 15 minutes. Le lancement de Carrefour Sprint montre que le géant de la grande distribution a pris conscience de l'évolution des usages de consommation en France. L'enseigne compte bien se tailler la part du lion sur ce nouveau marché.

Carrefour Sprint : un partenariat avec Uber Eats et Cajoo

Depuis la crise sanitaire et l'explosion de la livraison de nourriture à domicile, les partenariats entre les grandes enseignes et les sociétés spécifiées dans la livraison urbaine se sont multipliés. Au cœur du premier confinement, en avril 2021, Carrefour annonçait déjà un premier partenariat avec Uber Eats pour accélérer les livraisons de produits de première nécessité. Avec la même ambition, les enseignes du groupe Casino avaient décidé de travailler avec Deliveroo. L'idée : permettre aux consommateurs de se faire livrer divers produits en une trentaine de minutes.

Sur les 2 000 références proposées dans le cadre du programme Carrefour Sprint, on retrouve notamment : des produits frais, des fruits et légumes de saison, des plats cuisinés, des surgelés, des boissons, des produits d’hygiène et d’entretien ainsi que des produits de la marque Carrefour. Les produits sont préparés par Cajoo depuis ses entrepôts situés dans Paris. Dernière étape, la livraison est assurée par les livreurs indépendants d’Uber Eats. Dans un premier temps, le programme Carrefour Sprint ne couvrira que Paris intra-muros ainsi que Boulogne, Neuilly et Levallois.

Le dispositif sera bientôt disponible à Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille, et Montpellier

Selon Élodie Perthuisot, Directrice Exécutive E-commerce, Data et Transformation Digitale du Groupe Carrefour : « Carrefour ambitionne de répondre à l’ensemble des attentes des clients, dont le quick commerce. Avec le lancement de Carrefour Sprint, nous proposons aux consommateurs une offre de qualité, en capitalisant sur le savoir-faire de Carrefour et de ses partenaires. Nous sommes ainsi ravis de renforcer notre partenariat avec Uber Eats et d'accélérer le développement des activités de Cajoo ».

Le dispositif Carrefour Sprint profitera également de l’expertise technologique et opérationnelle de Cajoo ainsi que de son réseau de dark stores. Comme l'explique l'enseigne dans son communiqué de presse : « Cajoo opérera en effet la préparation des commandes de Carrefour Sprint, en plus de ses propres commandes. Ceci marque une nouvelle étape de la coopération entre les deux acteurs, seulement quelques semaines après l’annonce de la prise de participation de Carrefour dans la startup ». D’ici la fin de l'année 2021, Carrefour Sprint sera également disponible à Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille, et Montpellier.

Pour Chloé Baruchel, Grocery & New Verticals Lead chez Uber Eats France : « ce partenariat est un moyen de continuer la diversification des services proposés tout en répondant à un besoin d’immédiateté en quelques clics, allié à notre technologie et notre expertise logistique. Nous sommes ravis de pouvoir proposer le nouveau service Carrefour Sprint aux clients Uber Eats avec un partenaire expert de la distribution comme Carrefour ».