Samedi 2 avril, Tesla a publié ses chiffres de production et de livraisons réalisés lors du premier trimestre 2022. Au cours de cette période, l’entreprise affiche des résultats records avec plus de 310 000 véhicules électriques livrés.

Un trimestre compliqué pour Tesla

Le constructeur automobile précise dans son communiqué avoir fait face à de nombreux problèmes en ce début d’année. « Ce fut un trimestre particulièrement difficile à cause des interruptions de la chaîne d’approvisionnement et la politique Zéro Covid de la Chine », explique le président de Tesla, Elon Musk, sur Twitter avant de saluer le travail de ses équipes et des fournisseurs.

En mars, l’entreprise a été contrainte de fermer à deux reprises la Gigafactory 3, son usine de production basée à Shanghai, en Chine. La mégalopole chinoise s’est confinée de nouveau la semaine dernière afin de faire face à la flambée épidémique, obligeant la fermeture de la plus grande usine de production de véhicules Tesla.

Des résultats à la hauteur des attentes

Dans son rapport Tesla annonce avoir produit 291 189 Model 3 et Y et 14 218 Model S et X, mais aussi avoir livré 295 324 Model 3 et Y, ainsi que 14 724 Model S et X. Il s’agit d’une augmentation de la production et de la livraison de près de 68% par rapport à l’année dernière à la même période.

Les chiffres des livraisons s’alignent avec les attentes des analystes : Refinitiv estimait à 308 836 le nombre de véhicules livrés contre 317 000 pour Factset. L’entreprise texane reste donc dans la lancée de son dernier trimestre 2021 avec des chiffres de production et de livraison similaires : 305 840 voitures électriques produites et 308 600 livrées.

Un développement à contre-courant

2021 était déjà une année record pour le constructeur automobile et 2022 semble être bien partie pour prendre le relais. L’entreprise a commencé à produire ses premiers modèles en Europe, dans sa nouvelle usine construite à Grenheide en Allemagne. Celle-ci devrait produire à terme 500 000 véhicules chaque année. Cette initiative rejoint la volonté d’Elon Musk d’augmenter les ventes de Tesla de 50% en 2022 par rapport à 2021.

Dans un contexte difficile pour le secteur automobile où la pénurie de semi-conducteurs paralyse de nombreux acteurs, le constructeur texan a su tirer son épingle du jeu afin de dépasser ses concurrents. Sa maîtrise des logiciels sur lesquels se basent ses véhicules lui permet de les modifier et de remplacer une puce par une autre lorsqu’un modèle de composant n’est plus disponible.

Le détail des résultats financiers du premier trimestre de Tesla sera rendu public le 20 avril.