Annoncé en avant-première dans le journal israélien Haaretz, Intel a officialisé le 31 mars le rachat de la startup Granulate Cloud Solution. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, mais il pourrait tourner autour des 650 millions de dollars.

L’optimisation, la raison d’être de l’IA de Granulate

Granulate est une entreprise spécialisée dans l’optimisation de la charge de travail informatique pour le cloud. Sa solution repose sur une IA qui apprend le fonctionnement des serveurs d’un centre de données. Une fois suffisamment entraînée, elle va augmenter les performances du serveur, réduire l’utilisation du microprocesseur, baisser la latence de ses applications. La société revendique une amélioration du temps de réponse allant jusqu’à 40%, jusqu’à cinq fois le débit et réduit jusqu’à 60% les coûts en allégeant la charge de travail.

Sandra Rivera, vice-présidente exécutive et directrice générale du Datacenter and AI Group d’Intel, la branche où ira se lover Granulate détaille que « Le logiciel d'optimisation autonome de pointe de Granulate peut être appliqué aux charges de travail de production sans que le client ait à apporter des modifications à son code, ce qui génère une valeur matérielle et logicielle optimisée pour chaque client de cloud et de centre de données ».

Pour Intel et sa branche, c’est l’opportunité d’acquérir une technologie difficilement accessible en interne et de proposer une gamme d’outils plus variée à ses clients pour la gestion du trafic. Techcrunch note que le secteur de la gestion réseau a tendance à se concentrer, les acteurs proposant une solution sont rachetés par les gros fournisseurs.

Granulate aurait très bien intéressé Nvidia au même titre qu’Intel, les deux entreprises se font concurrence dans la course aux rachats de startups spécialisées dans le calcul haut performance et la gestion de trafic. L’activité centre de données d’Intel est certes en pleine croissance, mais ses concurrents dans le domaine, Nvidia et AMD, progressent plus vite.

Pat Gelsinger, PDG du groupe voit dans les logiciels des facteurs de différenciation concurrentielle. Une position explicitée par Greg Lavender, directeur de la technologie et directeur général du Software and Advanced Technology Group d’Intel, « Nous construisons notre portefeuille d'outils d'optimisation logicielle offrant des capacités flexibles et évolutives qui nous permettent de répondre à la demande croissante de l'ère du calcul omniprésent ».

L’histoire d’amour entre Intel et les entreprises israéliennes

Selon les informations obtenues par The Register, le logiciel Granulate sera offert en complément des processeurs de serveur Xeon. Depuis fin 2019 la startup et Intel travaillent ensemble pour développer un logiciel spécifiquement pour optimiser les Xeon. Ce rachat constitue une suite presque logique.

Granulate continuera par ailleurs à fournir ses logiciels à des tiers en fonctionnant de façon autonome. L’entreprise de 120 salariés, installée en Israël, se situe dans un pays qu’Intel connaît déjà parfaitement. L’État hébreu est l’une de ses bases pour la recherche et le développement à l’international. Intel y a déjà mené ses deux principaux rachats, Mobileye, sa filiale de conduite autonome et Tower Semiconductor.

L’implantation en Israël sert de modèle pour les 33 milliards d’euros d’investissements du groupe en Europe, qui pourrait atteindre 88 milliards d’euros à terme. Le rachat, décidé en une semaine, devrait être finalisé au cours du deuxième trimestre 2022.