Walmart a annoncé vouloir ouvrir ses technologies d’e-commerce à des entreprises tierces pour les aider dans leur transformation numérique. Grâce à un partenariat avec Adobe, le géant mondial de la grande distribution va profiter d’une nouvelle source de revenus et venir concurrencer Amazon sur son propre terrain.

Walmart fait partie des entreprises qui ont bien réussi leur transition numérique, passant d’une simple activité de vente au détail physique à une activité combinant les ventes en ligne et en magasin. Marketplace, logistique, suivi des commandes… la société dispose désormais d’une puissante plateforme.

Elle a ainsi annoncé un partenariat avec Adobe pour proposer ses technologies à d’autres entreprises sous forme d’abonnement. La nouvelle activité logicielle lui ouvre désormais une source de revenus supplémentaire et s'inscrit dans la stratégie de son PDG Doug Millon de créer de nouvelles activités au service de nouveaux clients et de réinvestir les bénéfices dans l'entreprise pour financer de nouvelles innovations.

Walmart x Adobe : un nouvel outil e-commerce à la force de frappe impressionnante

Dans le cadre de ce partenariat, Walmart a intégré les technologies de Walmart Marketplace au cloud d’Adobe pour proposer un service d’achat en ligne et de retrait en magasin. Les petits et moyens détaillants utiliseront Adobe pour faire fonctionner leur site d'e-commerce, y compris la fonction panier d'achat, la recherche, la navigation et les capacités de recommandation de produits. Les entreprises pourront également atteindre de nouveaux clients via la marketplace de Walmart, où elles pourront tirer parti des services de livraison de Walmart et offrir une expédition en deux jours dans tout le pays.

De plus, Walmart fournira la technologie qui permet aux employés de préparer et d'emballer les achats en ligne, et la technologie de géolocalisation pour savoir quand les clients arrivent pour récupérer les commandes. "Nous avons créé de nouvelles capacités pour répondre aux besoins changeants de nos propres clients et nous avons une occasion unique d'utiliser notre expérience pour aider d'autres entreprises à faire de même", a déclaré John Furner, PDG de Walmart U.S. "La commercialisation de nos technologies et de nos capacités nous aide à réinvestir durablement dans notre proposition de valeur pour le client".

Walmart a vu ses ventes exploser, en ligne et en magasin, lors de la pandémie. Alors que la plupart des magasins ont été contraints de fermer leurs portes à cause des mesures de confinement, Walmart a pu rester ouvert lui permettant d’accélérer sa transition vers le numérique.

Certains clients, cherchant à limiter le temps passé dans les magasins, ou ne souhaitant se déplacer par risque de contagion, ont profité des options d'achat en ligne et de retrait en magasin de Walmart. Ses ventes en ligne ont ainsi fait un bond de 79 % en 2020. De plus, sa taille ainsi que sa proximité avec 90 % de la population américaine à moins de 15 km de l'un de ses magasins, confèrent à Walmart un avantage substantiel.

Walmart : un nouveau concurrent pour Amazon

Le partenariat est aussi une façon pour Walmart de s’attaquer de plein front à Amazon. Selon MarketPlace Pulse, la place de marché de Walmart aurait dépassé les 100 000 vendeurs cette année, un chiffre qui a doublé en un an grâce à la pandémie.

Il s’agit néanmoins d’une goutte d’eau face aux 6,3 millions de vendeurs (dont 1,5 million sont actifs) qui utilisent la plateforme d'Amazon pour vendre leurs produits dans le monde.

L’accord avec Adobe devrait également permettre à Walmart d’offrir une meilleure expérience client alors que de nombreux vendeurs se plaignent de la difficulté actuelle de lister leurs produits sur la MarketPlace Walmart. Un problème que n’a pas Amazon qui a su optimiser sa place de marché au fil des ans.

Les clients d'Adobe aux États-Unis pourront intégrer les technologies de Walmart dans leurs propres vitrines à partir de début 2022, ont indiqué les deux sociétés. Les prix et autres détails seront communiqués à l'approche du lancement.