Walmart va permettre à ceux qui achètent des vêtements en ligne sur sa plateforme de les essayer de manière virtuelle avant de les acheter. Cette fonctionnalité baptisée Be Your Own Model est alimentée par des modèles d’intelligence artificielle très perfectionnés.

Essayer des vêtements depuis son ordinateur

En 2021, le géant américain a fait l’acquisition de Zeekit, une plateforme spécialisée dans l’essayage virtuel. Le premier fruit de ce rachat a été lancé en mars dernier avec la fonction Choose My Model, qui permet aux clients de choisir parmi 50 modèles féminins aux teintes de peau et aux tailles variées. Désormais, Walmart passe à la vitesse supérieure.

Basée sur « des algorithmes et des modèles complexes d'apprentissage automatique », Be Your Own Model permet de visualiser si le vêtement convient au corps des acheteurs. Dans un communiqué de presse, Walmart explique :

« Les autres expériences consistent généralement à superposer une photo d'un article à une autre image, ce qui donne l'impression qu'il a été créé par ordinateur. Avec Be Your Own Model, le client voit en quelques secondes une simulation ultra-réaliste avec des ombres, le drapage du tissu et l'endroit où le vêtement tombe sur sa silhouette. Par exemple, une même chemise peut exister en six couleurs différentes, sept tailles différentes et deux longueurs de manches. Notre technologie capture toutes les variations et montre comment elles se présentent de manière unique sur chaque personne ».

La fonctionnalité est disponible sur l’application mobile Walmart et peut être utilisée pour essayer plus de 270 000 articles issus du portfolio de Walmart ainsi que de nombreuses marques privées.

Afin de pouvoir accéder à la fonctionnalité, les utilisateurs doivent prendre une photo de leur corps entier portant des chaussures, un short et un haut moulants dans un environnement bien éclairé, puis saisir leur taille lorsqu'ils y sont invités. Ils peuvent ensuite réutiliser l'image comme modèle quand ils achètent des vêtements chez Walmart via l'application ou via la version desktop du site. Walmart précise que ceux qui ne sont pas à l’aise avec cette technologie peuvent utiliser l’outil Choose My Model, d’autant plus que l’entreprise n’indique pas de quelle manière elle conserve la photographie soumise par les clients.

Des captures d'écran de la fonctionnalité sur mobile.

La fonctionnalité fonctionne avec plus de 270 000 articles. Image : Walmart

Walmart veut pousser les gens à l’achat

La société estime que ce type de technologie va grandement contribuer à augmenter le nombre de conversions et à minimiser les retours, problèmes qui affectent grandement les achats de vêtements en ligne. À l’instar d’autres enseignes américaines comme Target et Best Buy, Walmart a en effet revu ses estimations de revenus à la baisse pour l’année 2022 alors que l’inflation pousse les consommateurs à revoir leurs priorités.

« Nous pensons que c'est l'avenir du shopping », a déclaré Denise Incandela, vice-présidente à la direction de la division vêtements et des marques privées de Walmart. Ainsi, la société pense déjà au futur de sa toute nouvelle technologie et souhaite l’étendre aux vêtements pour hommes et pour enfants, voire aux accessoires, et intégrer davantage de marques. Pour l’heure, elle ne fonctionne qu’avec les vêtements censés être portés par des femmes.