Selon un papier paru dans le Wall Street Journal ce vendredi 19 mars, la Chine aurait demandé à ses fonctionnaires et à ses militaires de ne plus acheter et de ne plus utiliser de véhicules Tesla. Un autre rapport de Bloomberg laisse même penser que les voitures Tesla seraient interdites dans certaines zones géographiques du pays.

Les rêves chinois de Tesla compromis ?

Le gouvernement chinois invoque des risques pour la sécurité nationale. Une situation qui nous rappelle celle de Huawei, DJI ou SMIC aux États-Unis il y a quelques mois sous l'administration Trump... Cette nouvelle a eu un effet direct sur les actions de Tesla. Elles ont chuté de 4,4% vendredi, avant de clôturer en hausse de 0,26% à la fin de la journée. Le gouvernement aurait découvert que les capteurs présents sur les véhicules Tesla seraient capables d'enregistrer des images de leur environnement. Selon le rapport entre les mains de Pékin : "grâce à ces images, Tesla pourrait obtenir des données secrètes".

Le gouvernement chinois estime même que Tesla pourrait obtenir des données personnelles sur ses clients, comme la liste des contacts d'un téléphone portable s'il est connecté à la voiture. Évidemment, la Chine craint que ces informations ne reviennent entre les mains du gouvernement américain. Par conséquent, Pékin préfère interdire l'achat et l'utilisation des véhicules Tesla au personnel qui travaille directement pour le gouvernement, à savoir les militaires et les fonctionnaires. Selon le Wall Street Journal, le ministère chinois de la défense n'a pas souhaité répondre aux commentaires.

Un moyen pour Pékin de favoriser ses propres constructeurs

En Chine, la Tesla Model 3 et Tesla Model Y ont déjà pris 13% des parts du marché des véhicules électriques au cours des premiers mois de l'année 2021... Le constructeur américain commençait à bien s'implanter sur le territoire et cette annonce risque de porter un coup d'arrêt fatal à sa croissance. Le gouvernement chinois cherche-t-il par ce biais à favoriser ses propres constructeurs comme Xpeng. Junheng Li, fondateur et PDG de cette marque automobile, a par ailleurs déclaré que : "notre système de pilote automatique est considéré comme le plus performant du pays, devant les produits équivalents de Nio et Tesla".

Autre concurrent de taille pour Tesla sur cet immense marché : SAIC Motor. Il s'agit du plus grand constructeur automobile chinois. Bizarrement, le 18 mars 2021, ce constructeur automobile a annoncé son intention de développer des systèmes de conduite autonome utilisant des capteurs LIDAR et des logiciels de Luminar Technologies. En 2020, les ventes de Tesla avaient doublé en valeur pour atteindre 6,66 milliards de dollars. Attendons de voir quelle position le constructeur américain choisira d'adopter pour tenter de s'en sortir.